Accueil Conseils Santé 6 conseils/réflexes pour limiter votre exposition aux ondes électromagnétiques des smartphones !

6 conseils/réflexes pour limiter votre exposition aux ondes électromagnétiques des smartphones !

402
PARTAGER
Les ondes radio émises par un smartphone peuvent être nocives pour la santé - Crédits photo : PxHere

En dépit des services qu’ils nous rendent au quotidien, les smartphones sont avant tout des appareils électroniques. Ils sont donc susceptibles d’émettre des ondes. Ondes parfois très mal tolérées par les personnes sensibles. Mais qui peuvent l’être également par les personnes insensibles aux ondes électromagnétiques. Parmi les conséquences de l’usage à long terme des smartphones, les scientifiques évoquent la baisse de la qualité du sommeil, mais aussi du sperme de l’homme. Ou la probabilité de développer des tumeurs cérébrales.

Pour vous prémunir de l’une ou l’autre de ces conséquences, voici nos 6 conseils pour limiter votre exposition aux ondes des smartphones !

Un appareil utile mais nocif

Du fait de l’accroissement de ses fonctionnalités au fil des années, le smartphone gagne de nouveaux composants, qui augmentent le pouvoir de nocivité électromagnétique de ces appareils désormais plus proches de nous que certains membres de notre famille.

Dans les rayons des enseignes spécialisées dans leur commercialisation, on peut lire NFC, Bluetooth, WiFi, 4G LTE, 5G. Si ces technologies nous sont vendues telles des solutions aux besoins de communication de notre société moderne, pour fonctionner le Bluetooth et consorts ont besoin d’émettre et de recevoir des ondes électromagnétiques. Au fil des années et de leur passage/accumulation dans notre organisme, les ondes électromagnétiques peuvent être à l’origine de maladies assez graves, dont celles citées plus haut. Comment se protéger dès lors ?

Conseil #1 : privilégier le kit mains libres

De moins en moins livré avec les smartphones neufs, le kit mains libres est pourtant la solution idoine pour limiter la proximité entre votre tête (et donc votre cerveau) et la source des ondes électromagnétiques, votre smartphone. Il est donc conseillé de privilégier le kit mains libres.

Un kit mains libres – Crédits photo : Public Domain Pictures

Par kit mains libres, on entend uniquement le filaire. Les oreilles Bluetooth étant elles aussi sujettes à une amplification des ondes électromagnétiques avec lesquelles vous êtes susceptible d’être en contact.

Conseil #2 : privilégiez les messages aux appels

Devenu ringard et en passe d’être remplacé par une version 2.0, le SMS est pourtant le canal de télécommunication qui expose le moins l’utilisateur aux ondes électromagnétiques. On parle là bien évidemment de messages au format texte du type SMS et non ceux transmis via les données cellulaires sur WhatsApp ou Messenger.

Les SMS polluent moins que n’importe quel autre moyen de télécommunication – Crédits photo Viquipédia

En effet, ces messages requièrent moins de communication avec les antennes-relais. Ils font donc produire beaucoup moins d’ondes au smartphone.

Conseil #3 : choisissez principalement les zones de bonne réception

Peu d’utilisateurs le savent, mais lorsque le smartphone capte mal le signal réseau, ce dernier amplifie sa puissance d’émission afin d’améliorer la puissance du signal. Il est donc préférable de privilégier les zones de bonne réception.

Conseil #4 : évitez le téléphone à l’oreille dans les transports

Pour pouvoir maintenir un bon signal sur le smartphone de chacun de leurs abonnés, les opérateurs ont besoin de disposer sur l’étendue du territoire d’antennes-relais qui renouvellent le package d’ondes émises et reçues par les appareils communicants. Du coup, seul en voiture ou dans les transports en commun le fait de vous déplacer assujettit le smartphone à une connexion et reconnexion à diverses antennes-relais. Afin de maintenir le signal.

Évitez de maintenir trop longtemps le smartphone à votre oreille dans les transports – Crédits photo : PxHere

Chaque reconnexion enregistre un pic d’émission d’ondes électromagnétiques. Pour réduire votre exposition au maximum, il est conseillé d’éviter de relier, autant que possible, le smartphone à votre oreille.

Conseil #5 : limitez la durée des appels

Conseil somme toute logique, il est préférable de réduire la durée des appels que vous émettez ou recevez. De ce fait, vous réduirez également la quantité d’ondes auxquelles vous serez exposé.

Conseil #6 : choisissez un smartphone doté d’un bon DAS

On en entend parler régulièrement depuis un moment. Le sigle fait même partie intégrante des fiches techniques de tous les smartphones désormais. Au point où le DAS est devenu un argument commercial pour les marques. Le DAS, c’est quoi au juste ?

Le DAS (débit d’absorption spécifique) des smartphones – Crédits photo : Max Pixels

Comme nous l’explique si bien Medicatrix, le DAS ou débit d’absorption spécifique est une unité de mesure de la quantité d’ondes électromagnétiques émises par un smartphone et absorbées par l’organisme, lorsque ce smartphone fonctionne à pleine puissance. Plus simplement, il s’agit d’un outil permettant de quantifier les ondes que le smartphone émet et que votre corps reçoit au quotidien. Du coup, vous aurez compris que l’enjeu est de sélectionner désormais durant votre achat un smartphone dont le DAS est le moins élevé possible.

Pour vous aider dans cette fastidieuse tâche voici une liste qui compile les smartphones dotés du meilleur DAS actuellement disponibles sur le marché français :

Vous aurez remarqué que Samsung domine largement la liste. Et pour cause, ses smartphones émettent le moins d’ondes. Suivis de ceux de Huawei et Sony, mais aussi Nokia.