Accueil Société / Mondialisation Suède : une puce électronique sous-cutanée remplace les billets de train

Suède : une puce électronique sous-cutanée remplace les billets de train

867
0
PARTAGER
Crédits photo : SpringWise

On ne peut stopper l’évolution, et en la matière, la Suède est un pays qui innove à tous les niveaux. Déjà bien heureux de jouir d’une autonomie énergétique principalement apportée par les centrales thermiques brûlant les déchets rachetés aux nations voisines, le Royaume Nordique n’a apparemment plus besoin d’imprimer des billets de train, puisque désormais les passagers de la voie ferrée disposent d’une puce implantée sous la peau, qui permet de payer leur place à bord.

Plus sécurisé, moins contraignant et plus aisé à déployer

Les industriels s’essaient à de nouveaux moyens de paiement. Cartes magnétiques à reconnaissance d’empreintes digitales, ticket électroniques, tout est fait désormais pour réduire le contact entre le consommateur et le cash.

Loin d’être une mauvaise idée, la suppression des moyens conventionnels de paiement apporte plus de sécurité tout en réduisant la quantité de matière première utilisée pour la fabrication de ces derniers.

Crédits photo : Now The End Begins

Nouveauté en cours de test chez un transporteur ferré en Suède, la puce sous-cutanée pourrait remplacer dans les années à venir le Pass Navigo de Paris.

SJ, propriété de l’état suédois, est ainsi la première société au monde à permettre à ses passagers d’user d’une puce électronique pour payer leurs titres de transport en lieu et place du ticket en papier. Cette puce est implantée dans le poignet.

Comment fonctionne l’achat de ticket de train sans-fil ?

L’utilisateur doit dans un premier temps souscrire à un forfait fidélité auprès de la compagnie ferroviaire, puis un identifiant sur le réseau lui est attribué.

Grâce à cet identifiant, il peut depuis son ordinateur ou l’application mobile de la compagnie acheter les tickets électroniques dématérialisés qui seront dès lors reliés à la puce électronique qui lui a été implantée dans la main.

Crédits photo : SlideShare

Du coup, chaque fois qu’il se trouve à bord d’un train de la compagnie, un lecteur se connecte à la puce électronique, puis confirme le paiement préalable de la relation en cours.

Plus de 3000 utilisateurs se servent déjà de ce système de paiement de titres de transport à bord des trains de la compagnie SJ.

D’autres domaines d’utilisation

Outre les tickets de train, les puces électroniques sont utilisées en Suède depuis 2015 en interne par la société start-up Epicenter.

Elles permettent aux employés de la firme notamment d’ouvrir des portes, accéder à des équipements au bureau selon les niveaux d’autorisation, payer un café dans la cafeteria de la start-up, sans contact aucun avec aucun appareil ni portefeuille ou bouton.

Crédits photo : CBC Canada

Ces puces se servent en effet de la technologie NFC, permettant d’échanger des informations entre appareils, sans contact, par lecture des ondes électromagnétiques.

Source :

SpringWise

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz