Accueil Santé Une meilleure alimentation pour lutter contre les risques de cancers

Une meilleure alimentation pour lutter contre les risques de cancers

338
PARTAGER
cancers
Crédit photo : Dan Gold - Unsplash

La consommation d’alcool et le tabagisme seraient les principaux facteurs de risques des cancers évitables. Cependant, l’alimentation et le surpoids sont aussi responsables de certains types de cancers.

Les cancers ne seraient pas toujours liés à la fatalité

Contrairement à beaucoup d’idées reçues, les cancers ne sont pas nécessairement liés à la fatalité. Une étude menée par le Centre international de la recherche sur le cancer (ou CIRC) révèle que l’alimentation ainsi que l’obésité sont aussi responsables d’un certain nombre de cancers. En France, ces facteurs sont à l’origine de 5,4 % des nouveaux cancers, soit respectivement 18 800 et 18 600.

cancers
Crédit photo : Armando Ascorve Morales – Unsplash

Ainsi, il peut s’agir de cancers du foie, du côlon, du sein, de l’estomac ou encore de l’endomètre. Si l’alimentation et l’obésité en sont à l’origine, cela signifie qu’il est possible de prévenir les risques en changeant dès maintenant nos habitudes de consommation.

Réduire la consommation en produits industriels et transformés

Le CIRC a fait le lien entre certains aliments et le cancer. Les plus concernés seraient la viande rouge, la charcuterie et les produits transformés. Le docteur Bruno Raynard est chef du service de diététique et de nutrition à l’hôpital Gustave-Roussy (94). Il explique que l’hémoglobine se trouvant dans la viande rouge produit des molécules lorsqu’elle se dégrade. Ces dernières favoriseraient la prolifération et le développement des cellules cancéreuses, notamment dans le côlon.

cancers
Crédit photo : Michael Basbury – Unsplash

L’obésité et le surpoids sont aussi des facteurs favorables au développement des cancers, notamment chez les personnes sédentaires. Le docteur Bruno Raynard révèle que quelques recommandations très simples permettent de prévenir les risques. Il faut manger moins de produits ultra-transformés et salés, réduire la consommation de viande d’au moins 500 grammes par semaine et manger cinq fruits et légumes par jour. Adopter une alimentation plus naturelle permet de réduire de 25 à 30 % les risques de développer un cancer.

Source :

Francetvinfo