Marathons : les capsules d’eau Ooho remplacent les bouteilles et gobelets en plastique

694
PARTAGER
Ooho, la capsule d'eau comestible et biodégradable - Crédits photo : VivreDemain

Organisés dans le but de défendre une cause, lors d’une commémoration ou tout simplement pour le plaisir de certains, les marathons sont eux aussi une source de pollution au plastique. Après avoir dévalé quelques kilomètres il faut bien évidemment se désaltérer. En buvant de l’eau. Malheureusement une fois le précieux liquide extirpé de la bouteille ou du gobelet (le plus souvent en plastique) que fait-on de ces derniers ? On les jette dans la nature… les services de nettoyage feront leur boulot. Juste que cela n’est pas toujours le cas et on dénombre de nombreux cas où les abords de pistes où ont souvent lieu des marathons se retrouvent remplis de bouteilles en plastique.

Afin d’inverser la vapeur et de limiter dorénavant la pollution, au Royaume-Uni les organisateurs de marathons ne veulent plus que soient distribuée de l’eau dans des bouteilles et gobelets en plastique. Les coureurs boiront de l’eau en capsule à la place.

De l’eau en capsule, une solution radicale qui fait jazzer

La ruée vers un monde « zéro déchet » se fera en passant aussi par les marathons. Avec comme bien souvent le Royaume-Uni comme théâtre de la révolution. En effet le voisin outre-Manche est très impliqué dans les questions d’écologie.

Des chaînes de distribution y reversent de l’argent en échange de vos bouteilles en plastique. Des déchets plastiques sont transformés en bancs publics. Et même les marques de luxe telles que Burberry ont pris la décision de ne plus brûler leurs invendus. C’est dire à quel point la protection de notre environnement importe aux yeux des sujets de sa Majesté.

Les capsules d’eau Ooho – Crédits photo : VivreDemain via Instagram

Dorénavant les coureurs de marathons boiront de l’eau encapsulée dans des bulles comestibles Ooho.

Ooho : des capsules comestibles, biodégradables et moins chères que les bouteilles en plastique

Pour le marathon de la rentrée cette année, les organisateurs ont préféré opter pour des capsules d’eau Ooho. Il s’agit en fait de bulles en film d’un matériau particulier et contenant de l’eau. Fabriquées à partir de plants d’algues, les capsules Ooho sont 100 % naturelles. De plus, biodégradables, elles ne prennent que 4 à 6 semaines pour se décomposer naturellement dans notre environnement.

Comme si cela ne suffisait pas, les capsules Ooho sont moins onéreuses à fabriquer. Consommant 9 fois moins d’énergie que des bouteilles en plastique, leur conception émet également 5 fois moins de CO2 d’après son concepteur.

Source :

ConsoGlobe