Accueil Santé Le sport et le ménage sont bons pour la santé mentale

Le sport et le ménage sont bons pour la santé mentale

370
PARTAGER
sport
Crédit photo : Rawpixel - Unsplash

Une récente étude américaine a conclu qu’une activité physique pratiquée durant quarante-cinq minutes trois à cinq fois par semaine est efficace contre la dépression.

Jardinage, sport et ménage contre la dépression

Pratiquer un sport, marcher, jardiner et même faire la poussière… Voici quelques manières de lutter contre la dépression selon une récente étude américaine. Les auteurs estiment que toutes les activités physiques sont associées à une amélioration de la santé mentale. Cependant, cette amélioration semble plus marquée avec le sport en salle, les sports collectifs, l’aérobic et le cyclisme.

sport
Crédit photo : Neonbrand – Unsplash

L’étude se base sur des questionnaires remplis par plus de 1,2 million d’adultes aux États-Unis, sur une période de quatre ans (2011 à 2015). Une liste de 75 activités physiques figurait sur le questionnaire, parmi lesquelles se trouvaient le yoga, la pêche, la marche, la musculation ou encore le jardinage. Les personnes sondées devaient indiquer la fréquence de leurs activités, et le temps qu’elles leur accordaient chaque semaine.

Une activité physique trois à cinq fois par semaine

Une des questions posées aux personnes sondées portait sur la santé mentale (stress, problèmes émotionnels, dépression) et sur son état durant les trente jours passés. Les personnes qui pratiquent une activité physique signalaient une meilleure santé mentale que celles qui n’en pratiquent pas, selon les auteurs. En moyenne, les sondés déclaraient avoir trois jours et demi de « mauvaise santé mentale » chaque mois.

sport
Crédit photo : Steven Lelham – Unsplash

Les auteurs expliquent que, dans l’idéal, l’activité physique doit être pratiquée quarante-cinq minutes. Et ce trois à cinq fois par semaine. Au-delà, son bénéfice sur la santé mentale baisse. En effet, les personnes sondées qui pratiquent trois heures de sport par jour montraient une santé mentale moins bonne que celles qui ne pratiquent aucun sport. L’étude fait une simple étude statistique. C’est un chercheur en psychiatrie de l’université de Yale qui la coordonnait. Cette relation entre la réduction de la dépression et l’exercice physique peut aller dans les deux sens.

Source :

Francetvinfo