Accueil Alimentation L214 : la production de viande consomme énormément d’eau

L214 : la production de viande consomme énormément d’eau

356
PARTAGER
viande
Crédit photo : Fatima Fuentes - Unsplash

L’association de défense des animaux L214 a lancé une nouvelle campagne de sensibilisation le mercredi 8 août. Celle-ci porte sur le gaspillage d’eau directement lié à la consommation de viande.

Produire de la viande requiert beaucoup d’eau

Selon l’association, la production d’un kilogramme de protéines animales requiert en moyenne 7 900 litres d’eau. Ainsi, L214 a lancé un site Internet de sensibilisation nommé : 7900Litres.com. Grâce à ce site, les internautes sont en mesure d’évaluer l’impact environnemental de leur propre consommation de viande. Par exemple, consommer un steak par semaine revient à utiliser 8 000 litres d’eau en une année. Cela représente l’équivalent de 67 baignoires.

viande
Crédit photo : Benjamin Faust – Unsplash

Barbara Boyer, l’une des porte-parole de l’association L214, explique que la production de viande serait une menace pour l’ensemble des ressources de la planète. Et pourtant, on sait aujourd’hui que l’eau est une ressource à préserver. Au quotidien, nous faisons tous des gestes dans ce sens. Nous prenons des douches moins longues ou fermons le robinet quand on se brosse les dents. Mais on ignore que notre consommation de viande nous ferait gaspiller d’énormes quantités d’eau.

Un total de 80 000 litres d’eau par an et par personne

Selon les estimations de l’association L214, les Français consomment en moyenne 80 kilogrammes de viande tous les ans. Cela revient alors à utiliser 80 000 litres d’eau uniquement à cette fin en une année. Ainsi, les militants souhaitent faire prendre conscience aux consommateurs qu’au-delà de la question éthique liée au sort réservé aux animaux, la consommation de viande représenterait aussi un véritable enjeu environnemental à l’heure où certaines villes connaissent déjà des pénuries.

viande
Crédit photo : Erda Estremera – Unsplash

Par ailleurs, la production industrielle de produits d’origine animale (viande et produits laitiers), en plus de soulever de nombreuses questions éthiques, constitue la source d’émissions de gaz à effet de serre la plus importante au monde. À une époque où le changement climatique menace la vie sur Terre, les associations tentent de sensibiliser les consommateurs à modifier largement leurs habitudes.

Source :

Francetvinfo