Accueil Pollution Les déchets en plastique engendrent aussi des gaz à effet de serre

Les déchets en plastique engendrent aussi des gaz à effet de serre

745
PARTAGER
déchets
Crédit photo : Domaine public - Pxhere

Les conséquences de la pollution sont nombreuses. Les océans sont aujourd’hui remplis de déchets en plastique presque indestructibles, qui ne font que se fragmenter en morceaux plus petits. Le plastique génère aussi des gaz à effet de serre.

Le plastique émet des gaz à effet de serre

Huit millions de tonnes de plastique terminent leur vie dans les océans chaque année. Cette quantité ne cesse d’augmenter au fil du temps. Sara-Jeanne Royer, une océanographe à l’université d’Hawaii, vient de faire une découverte capitale. Les déchets de plastique qui jonchent les plages émettent des gaz à effet de serre sous le rayonnement solaire.

déchets
Crédit photo : Domaine public – Pxhere

Le polyéthylène de basse densité est le produit qui génère le plus de gaz à effet de serre. Mais c’est aussi le plus produit et le plus consommé au monde. On en retrouve donc en grandes quantités dans les océans, sur les plages et sur les côtes. Bouteilles d’eau, de shampooing, sacs en plastique, sandales… Ces déchets sont encore plus dangereux que ce que l’on pensait.

La taille des déchets compte

L’éthylène et le méthane sont produits en grande majorité. Avec ses collègues, l’océanographe a tenté de faire un lien entre la taille des déchets et leurs émissions de gaz à effet de serre. Elle explique alors que les travaux ont consisté à tester le polyéthylène sous la forme de billes, puis sous la forme de poudre. Et les résultats montrent l’importance que joue la taille dans cette pollution. Sous la forme de poudre, le polyéthylène génère 488 fois plus de méthane que sous la forme de bille.

déchets
Crédit photo : Frank Mckenna – Unsplash

Plus les déchets sont petits, et plus la surface de contact est importante. Ainsi, cela engendre une plus grosse émission de gaz. Ce signal est véritablement très alarmant quand on sait que le plastique produit durant les soixante-dix années passées n’est pas près de disparaître. Désormais, il incombe de quantifier les gaz et d’évaluer le rôle du plastique au sein du phénomène de changement climatique global de la planète.

Source :

Francetvinfo