Accueil Économie d'énergie Que représente la consommation passive des appareils électriques éteints ou en veille ?

Que représente la consommation passive des appareils électriques éteints ou en veille ?

448
PARTAGER
consommation
Crédit photo : Anthony Indrau - Unsplash

Les appareils électriques qui habitent notre foyer continuent de consommer de l’électricité en veille et même lorsqu’ils sont éteints.

La consommation passive ou « cachée » : 10 % de la facture

L’avènement du numérique et d’internet a grandement réduit le gâchis du papier tout en augmentant sensiblement les factures d’électricités des foyers. Chargeurs ordinateurs, de téléphones, consoles de jeux et télévisions… Tous ces produits consomment de l’énergie s’ils ne sont pas débranchés. On appelle ce phénomène la consommation passive ou « cachée ». En tout, ce type de consommation d’électricité représente environ 10 % de la facture d’énergie des foyers français.

consommation
Crédit photo : Rawpixel com – Unsplash

En France d’ailleurs, on estime que près de 75 % des ménages possèdent un ordinateur et 80 % des téléphones portables. La télévision est un produit quasi omniprésent. La moyenne d’écrans par foyer est de 6,3 et il suffit d’ajouter à cela l’électroménager pour que la facture devienne vite élevée. Le fait de laisser ces appareils branchés ou en veille ne fait qu’alourdir le total de la facture.

2 milliards d’euros : le prix du gâchis d’électricité en France

Ainsi, les appareils éteints continuent de consommer s’ils ne sont pas débranchés. De cette façon, les Français gaspillent pour deux milliards d’euros d’électricité chaque année. L’interrupteur principal, qui est situé près du transformateur électrique, en est la première cause. De ce fait, un écran de télévision ou un ordinateur peuvent consommer l’équivalent de plusieurs watts lorsqu’ils sont totalement éteints.

consommation
Crédit photo : Oliur Rahman – Unsplash

En veille, cela paraît déjà plus logique : les appareils continuent de consommer de l’énergie. Ces équipements laissés en veille représentent environ 11 % de la facture d’électricité d’un ménage français. À l’échelle nationale donc, cela équivaut à deux milliards d’euros d’électricité qui est ainsi gâchée chaque année.

Pour agir simplement, il peut suffire de réunir ces appareils sur une même multiprise équipée d’un interrupteur. Cette solution est plus simple et rapide lorsque l’on veut débrancher tous les appareils d’un seul coup.