Accueil Environnement Terrestre Glyphosate, taxe carbone, gaz : ce qui a changé pour la planète...

Glyphosate, taxe carbone, gaz : ce qui a changé pour la planète ce 1er janvier 2019

Calendrier - Crédits photo : Pexels

L’année nouvelle est définitivement amorcée et un certain nombre de mesures promises de longue date sont entrées en vigueur sur l’étendue du territoire national ce 1er janvier 2019. Entre nouvelle législation sur l’usage du glyphosate, abaissement du prix du gaz et réévaluation de la taxe carbone ou de la prime à la casse, nous faisons le point sur ce qui a changé pour la planète le jour de l’An.

Des changements à venir – Crédits photo : The Blue Diamond Gallery

Le glyphosate désormais interdit en France

C’est l’un des pesticides les plus utilisés du monde, notamment en France. Commercialisé sous la très réputée appellation Roundup, le glyphosate est désormais interdit en France.

Cette interdiction concerne les particuliers qui n’ont donc depuis hier, plus la possibilité de détenir ou utiliser des composés chimiques ou des désherbants contenant du glyphosate. Tout contrevenant à cette interdiction se verra sanctionné d’une lourde amende allant jusqu’à 30 000 euros et assortie d’une peine de 6 mois de prison ferme.

Le glyphosate est en effet désormais considéré par l’OMS comme une substance « cancérogène probable ».

Stop les promotions abusives

L’an dernier Nutella a défrayé la chronique en proposant des promotions sauvages sur son produit phare, la pâte à tartiner. Des promotions de l’ordre de 70 % qui ont poussé les consommateurs à se ruer vers les supermarchés afin d’acquérir des quantités astronomiques de Nutella.

Dès cette année avec l’introduction depuis hier de la loi EGAlim les promotions sur les produits alimentaires ne pourront plus excéder 34 % de leurs prix de vente de base.

Taxe carbone et prime à la reconversion

Globalement la prime à la reconversion est étendu cette année. Elle est même doublée pou les 20 % de foyers les plus modestes. De plus, les véhicules les plus polluants aux normes Euro 4 ou antérieures n’auront plus le droit de circuler tout simplement.

Le gaz baisse un peu

La dernière bonne nouvelle de ce début d’année est la baisse du prix du gaz. Son tarif réglementé baisse en effet de 1,9 %. Cette mesure concerne 4,5 millions de foyers.

Source :

ConsoGlobe

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here