Accueil Alimentation  Viande artificielle : les États-Unis ouvrent la voie d’une commercialisation

 Viande artificielle : les États-Unis ouvrent la voie d’une commercialisation

144
PARTAGER
viande artificielle
Crédit photo : Louis Reed - Unsplash

Depuis quelque temps, des entreprises se sont lancées dans un projet inédit : élaborer de la viande artificielle en laboratoire. Le 16 novembre 2018, l’administration américaine a dévoilé un cadre réglementaire, ouvrant la voie vers la commercialisation de ce type de produits.

De la viande de laboratoire bientôt dans nos assiettes ?

La viande de laboratoire devrait bientôt arriver dans nos assiettes. C’est en tout cas ce qu’a dévoilé l’administration américaine il y a quelques jours. Elle a mis au point un cadre réglementaire permettant de commercialiser les aliments conçus à partir de cellules animales, lorsque ceux-ci seront disponibles. Différentes start-up se sont lancées dans ce projet il y a plusieurs années.

La viande artificielle bientôt dans nos assiettes ? – Crédit photo : Hans Reiners – Unsplash

Les partisans de cette alternative à la viande pensent qu’elle pourra changer durablement et profondément le système de production de la viande. À terme, nous pourrions arrêter d’élever et de tuer des animaux pour en manger. Aux États-Unis, le problème ne réside pas dans la notion de commercialisation, mais de contrôle. Qui devra contrôler ces produits et ce marché ? Le cadre réglementaire proposé stipule que la FDA contrôlera ce qui concerne les cellules. Le ministère de l’Agriculture se chargera de la production et de l’étiquetage des produits.

Peut-on appeler ces produits de la « viande » ?

Pour l’administration, l’essentiel est de pouvoir avancer aussi rapidement que possible. Cette viande artificielle pourrait permettre de limiter grandement les émissions de gaz à effet de serre, ainsi que l’utilisation de ressources naturelles. Bien sûr, elle va permettre d’éviter la douleur des animaux. Le tout en nourrissant la population avec des portions plus riches en nutriments et en protéines.

viande
Quel nom donnerons-nous à la viande artificielle ? – Crédit photo : Jose Ignacio Pompe – Unsplash

Dans son communiqué, l’administration n’a pas précisé le nom qui sera donné à ces produits, ni même si nous pourrons les appeler « viandes ». Ce point fait encore l’objet de débat entre les associations représentant les agriculteurs et les partisans de ces alternatives de synthèse.