Accueil Innovation & Transport La SNCF se lance dans le train à hydrogène et annonce l’abandon...

La SNCF se lance dans le train à hydrogène et annonce l’abandon du diesel d’ici 2035

222
PARTAGER
Des trains SNCF - Crédits photo : PxHere

La vague des moyens de locomotion électriques et à hydrogène a déjà eu raison de l’automobile. Elle se prépare à révolutionner l’aéronautique et pourrait bien poursuivre sa percée dans le domaine ferroviaire. La SNCF dont nous n’avons plus besoin de faire les présentations se préparerait à opérer sa transition écologique. La Société nationale des chemins de fer ambitionnerait en effet de se passer des services du diesel dans les 20 prochaines années.

Une annonce choc qui a mis le feu aux poudres

C’est en marge d’une interview auprès de RTL que Guillaume Pepy, patron de la SNCF, s’est exprimé sur le futur vert de la firme qu’il dirige. Celui-ci s’est notamment offusqué du fait qu’en France 25 % des trains qui circulent sont propulsés par du diesel. Un carburant dont la réputation de pollueur et de potentiellement cancérigène n’est plus à rappeler.

De plus le secteur des transports représente à ce jour 29 % des émissions des gaz à effet de serre. Dont 1 % pour le secteur ferroviaire. Pour le directeur de la SNCF, c’est « déjà trop ».

Quoi pour remplacer le diesel dans les trains de la SNCF ?

Différentes possibilités seraient étudiées par la SNCF afin de remplacer le diesel comme moyen de propulsion de ses trains. La firme privilégierait cependant une forme d’énergie alternative, l’hydrogène.

Pour ce faire l’entreprise française serait déjà en train d’investir massivement dans la conception d’un prototype de train à hydrogène. Celui-ci rappelle vaguement le Coradia iLint, premier train à hydrogène au monde qui fut inauguré en Allemagne en septembre dernier.

Coradia iLint, le premier train à hydrogène du monde – Crédits photo : Alstom

Ce train à hydrogène ne serait donc pas une exclusivité française. Mais plutôt un moyen de faire de la SNCF un acteur majeur des transports ferroviaires zéro émission.

Guillaume Pepy de souligner enfin que le train à hydrogène serait une vraie solution. Même si le directeur de la SNCF reconnaît volontiers que de nombreuses problématiques doivent être résolues avant de voir en France un train rouler à l’hydrogène. La France accueillerait son premier train à hydrogène d’ici 2022.

Source :

RTL