Accueil Réchauffement Climatique Le réchauffement climatique en Tanzanie raconté par un Massaï

Le réchauffement climatique en Tanzanie raconté par un Massaï

424
PARTAGER
tanzanie
Crédit photo : Maramichelle - Pixabay

En Tanzanie comme partout dans le monde, le changement climatique se fait ressentir. Mais tous les pays ne connaissent pas les mêmes bouleversements. Un jeune berger massaï raconte comment il est vécu en Tanzanie.

La Tanzanie bouleversée par le réchauffement climatique

Températures anormalement froides ou chaudes, montée des eaux… les effets du changement climatique sont nombreux et souvent très puissants. Des millions de personnes sont déjà touchées à travers le monde. C’est aussi le cas d’un jeune berger massaï nommé Mathias Olengurumwa.

Mathias Olengurumwa raconte comment il vit le réchauffement climatique en Tanzanie :

Les Massaïs n’exploitent pas la terre comme s’ils avaient une ferme. Ce sont des pastoralistes. Ils vivent en gardant les animaux domestiques comme les chèvres ou les vaches. Il s’agit de leur principale activité économique. Mais la sécheresse affecte la nature et la nourriture consommée par les animaux. En 2009 déjà, les vaches ont été décimées par une vague de sécheresse. Si elles meurent, les Massaïs ne peuvent plus consommer de viande ou de lait.

Une lourde menace pèse sur l’environnement

Si le mode de vie des Massaïs est touché et menacé par le réchauffement climatique, c’est aussi le cas de l’environnement alentour. Les températures chaudes de l’été (jusqu’à 42 degrés Celsius), les très faibles précipitations et le taux d’évaporation important entraînent l’assèchement d’un grand lac de Tanzanie : le lac Natron. Cet effet pourrait être dévastateur pour plusieurs espèces d’oiseaux, à l’image du flamant nain.

Tanzanie
Flamants – Crédit photo : Wikimedia Commons

On estime que la population de flamants nains est de 2,5 millions d’individus dans le monde. Les trois quarts d’entre eux se retrouvent alors au lac Natron pour s’y reproduire. Les oiseaux choisissent ce lieu pour construire leurs nids et y pondre les œufs. C’est au lac Natron que des milliers de flamants nains naissent. Cet endroit est donc très important pour cette espèce, et son assèchement pourrait grandement la menacer.

Source :

Francetvinfo