Accueil Santé Une bactérie coriace se répand dans les hôpitaux à travers le monde

Une bactérie coriace se répand dans les hôpitaux à travers le monde

397
PARTAGER
bactérie
Staphylococcus epidermidis - Crédit photo : Wikimedia Commons

Des scientifiques australiens ont lancé l’alerte dans le cadre d’une étude publiée lundi 3 septembre. Une bactérie redoutable est en train de se répandre dans les hôpitaux.

Une bactérie multirésistante de trois souches différentes

Elle se nomme Staphylococcus epidermidis. Il s’agit d’une bactérie capable de générer des infections presque incurables en se propageant discrètement dans les hôpitaux du monde entier. Ce sont des scientifiques australiens qui l’ont découverte. Les chercheurs de l’université de Melbourne ont mis le doigt sur trois variantes de cette bactérie. Ils ont analysé plusieurs dizaines d’échantillons provenant de dix pays différents.

bactérie
Crédit photo : Jaron Nix – Unsplash

Elle est multirésistante et des souches ont été détectées en Europe. Aucun médicament actuellement présent sur le marché n’est en mesure de maîtriser ces souches. Les chercheurs ont alors découvert qu’elle était présente dans plusieurs pays, mais aussi dans plusieurs institutions à travers le monde.

Elle est naturellement présente sur la peau

Cette bactérie se trouve naturellement sur notre peau. Mais une variété est résistante aux antibiotiques et elle infecte généralement les personnes aux défenses immunitaires affaiblies, les personnes âgées et les patients qui portent des dispositifs implantés comme des valves cardiaques, des cathéters ou des prothèses articulaires. Ce staphylocoque blanc s’apparente grandement au staphylocoque doré, connu pour être le plus mortel et résistant à la méticilline.

bactérie
Crédit photo : Rawpixel – Unsplash

Cette nouvelle bactérie peut être mortelle, mais uniquement pour les personnes qui sont déjà très malades. Dans ce cas, il est difficile d’éradiquer l’infection et celle-ci peut être grave. Certaines souches de la bactérie ont modifié leur ADN et sont aujourd’hui résistantes aux deux antibiotiques les plus courants. Comme ils ne sont pas liés, ils sont généralement injectés ensemble pour assurer les soins. L’une des raisons qui expliquent la propagation de la bactérie est l’utilisation très importante d’antibiotiques, même dans des cas anodins. Pour les chercheurs, la résistance aux antibiotiques est un grand danger pour tous les soins hospitaliers dans le monde.

Source :

Francetvinfo