Accueil Culture L’avocat, un fléau pour le Mexique

L’avocat, un fléau pour le Mexique

497
PARTAGER
mexique
Crédit photo : Coyot - Pixabay

L’avocat, c’est l’or vert du Mexique. Et il représente pourtant une industrie responsable de maux écologiques et sanitaires.

Plus d’un milliard de dollars de bénéfices annuels

L’industrie de l’avocat pèse plus d’un milliard de dollars par an au Mexique. Ce pays est le premier producteur d’avocats au monde. En l’espace de quinze ans, les ventes se sont multipliées par trente. Et si le fruit génère des profits très importants, sa production engendre des conséquences désastreuses.

mexique
Crédit photo : Thought Catalog – Unsplash

L’exploitation de l’avocat se fait en dépit d’autres végétaux, qui sont alors éradiqués. C’est par exemple le cas des pins, qui sont rasés pour faire place aux avocatiers. L’avocat, c’est de l’or vert. En 2016, ce ne sont pas moins de 118 000 hectares qui ont ainsi été rasés. Mais en plus des conséquences environnementales, l’exploitation de l’avocat entraîne aussi des répercussions sur la santé des habitants. L’utilisation de pesticides est responsable de maladies chez les Mexicains. Ces produits causeraient des malformations du fœtus chez les femmes enceintes, ou des problèmes aux reins.

Les cartels s’intéressent à l’avocat

Avec un marché aussi florissant, les cartels mexicains souhaitent s’emparer d’une part du gâteau. Des cultivateurs se font donc assassiner, menacer ou racketter, et la déforestation se poursuit à un rythme inquiétant. Les cartels achètent des terres pour implanter des cultures illégales. Beaucoup de personnes achètent des terres et y installent des plantations. L’origine de leur argent n’est pas toujours claire. Pour beaucoup d’habitants, cet argent proviendrait du trafic de drogue.

Un reportage de France 2 sur les ravages de l’avocat au Mexique :

L’avocat est très prisé, si bien que les Mexicains ne peuvent plus en acheter. En 2016, deux mois ont suffi pour que le prix du fruit passe de 80 centimes à 4 euros. Et à l’heure où les pesticides sont au cœur de tous les débats, leur utilisation massive continue de générer des maladies aux quatre coins de la planète.

Source :

Francetvinfo