Accueil Biodiversité Les mésanges savent se contrôler autant que les chimpanzés

Les mésanges savent se contrôler autant que les chimpanzés

261
PARTAGER
mésanges
Mésange charbonnière - Crédit photo : 6069386 - Pixabay

Une étude suédoise démontre que la mésange charbonnière est capable de faire preuve d’une maîtrise de soi aussi poussée que celle des chimpanzés. Cette aptitude est généralement associée à des capacités cognitives avancées.

Les mésanges charbonnières savent se contrôler

Une étude conduite par des biologistes de l’université de Lund, en Suède, vient de confirmer les étonnantes ressources des mésanges charbonnières. Selon les résultats, cette espèce d’oiseau est en mesure de contrôler ses impulsions. Cette maîtrise de soi est très similaire à celle d’animaux réputés pour leur « intelligence » comme les chimpanzés et les corbeaux.

mésanges
Mésange charbonnière – Crédit photo : WomdeGraaf – Pixabay

Pour parvenir à une telle conclusion, les biologistes ont proposé des tests simples aux mésanges. Ils ont introduit de la nourriture dans des cylindres transparents alors ouverts à chaque extrémité. Les mésanges qui ont picoré les cylindres pour obtenir la nourriture ont échoué à ce test. Mais celles qui se sont directement déplacées vers les ouvertures l’ont réussi.

Aucun lien avec la taille du cerveau

Au terme de l’expérience, huit mésanges sur dix sont parvenues à faire preuve d’un certain contrôle, et à ne pas céder à l’impulsion de picorer le cylindre. Ce chiffre dépasse d’ailleurs celui des animaux déjà testés et place les mésanges charbonnières quasiment au même rang que les chimpanzés. Pour Anders Brodin, professeur à l’université de Lund, ce résultat est incroyable compte tenu du fait que le cerveau de la mésange représente 0,1 % de celui du chimpanzé. Dans ce cas, la taille du cerveau n’a pas de lien direct avec la capacité à se contrôler.

mésanges
Chimpanzé – Crédit photo : Wikimedia Commons

L’étude ainsi menée fait suite à une autre réalisée il y a quelques années par la même équipe de biologistes. Celle-ci avait alors conclu que la mésange charbonnière est capable d’observer d’autres oiseaux à distance. Son objectif ? Découvrir et mémoriser les lieux où ces autres oiseaux cachent leur nourriture. Elle va ensuite les leur voler.