Accueil Biodiversité Environnement : à compter de ce 1er août l’humanité vit à crédit...

Environnement : à compter de ce 1er août l’humanité vit à crédit écologique

491
PARTAGER
A compter d'aujourd'hui, la Terre vit à crédit écologique - Crédits photo : iStock

Le jour du dépassement représente la date à laquelle l’humanité aura consommé toutes les ressources naturelles que notre planète peut produire sur une année. Encore appelée biocapacité, cette date tombe cette année le 1er août. Plus concrètement, depuis minuit l’humanité vit à crédit écologique vis-à-vis de la Terre. Cette date calculée chaque année par l’ONG Global Footprint Network sert surtout de référentiel depuis lequel mesurer l’évolution des politiques de protection de notre environnement.

Comme le dit si fièrement l’ONG sur son site web : « on ne peut pas gérer ce que l’on ne peut pas mesurer. »

Des chiffres qui font froid dans le dos

Afin de tirer la sonnette d’alarme quant à l’état de notre écosystème, l’ONG Global Footprint Network a publié quelques résultats de ses investigations qui mettent en évidence l’effet pervers de l’existence de l’homme sur la Terre depuis le milieu des années 70. Ainsi :

  • La vie serait apparue sur Terre il y a 3 800 milliards d’années
  • Le premier jour du dépassement a été calculé en 1970
  • Depuis 1970, la population mondiale a augmenté de 104 %
  • De 1970 à ce jour, l’homme ou ses activités auraient fait disparaître 58 % des vertébrés vivant jadis sur notre planète
  • Le carbone représente 60 % des déchets de l’humanité

Outre le fait de pointer du doigt ce qui ne va pas, Global Footprint Network propose également des pistes de réflexion exposant à quel niveau l’humanité peut agir afin de réduire son impact sur la Terre :

  • Les villes
  • L’énergie
  • La population
  • La nourriture

Crédit écologique : et la France dans tout ce brouhaha ?

Selon le World Wide Fund For Nature (WWF), il faudrait 2,8 Terre à l’humanité si toute la planète vivait comme les Français. Notre pays a en effet atteint son jour du dépassement depuis le 5 mai dernier et vit donc à crédit écologique depuis trois mois.

Le jour du dépassement par nation constitutive de notre planète – Crédits photo : VivreDemain via Global Footprint Network

Comparée à d’autres pays, la France est une nation consommatrice, gaspilleuse et qui consomme plus qu’elle ne produit. Pour illustration, des nations telles que l’Albanie, le Vietnam, Cuba ou la Jamaïque, l’Égypte et la Colombie, n’auront pas atteint leur jour de dépassement avant le 28 octobre au plus tôt.

Ces résultats qui sont alarmants doivent susciter un certain intérêt au sein de la population française quand on est conscient du fait qu’à ce jour la France ne produit que 16 % de son électricité à partir de sources renouvelables. Notre nation est donc tout sauf un exemple écologique ou environnemental en dépit des couleuvres que veulent nous faire avaler nos gouvernants.

Petit lot de consolation cependant, nous faisons du point de vue écologique aussi mal que l’Allemagne ou la Suisse.