Accueil Biodiversité Opération anti-braconnage : plus de 30 000 animaux sauvages saisis

Opération anti-braconnage : plus de 30 000 animaux sauvages saisis

283
PARTAGER
animaux
Crédit photo : Benjamin Pley - Unsplash

Une importante opération anti-braconnage menée par Interpol dans une centaine de pays a porté ses fruits. Des milliers d’animaux, des parties d’animaux ainsi que plusieurs tonnes de viande ont été saisis lors de la mission « Thunderstorm ».

30 000 animaux sauvages saisis durant le mois de mai 2018

L’opération « Thunderstorm » a permis la saisie de 30 000 animaux sauvages. Elle s’est tenue durant l’intégralité du mois de mai 2018. L’agence Interpol, soutenue par une coalition de 92 pays, a lutté contre le commerce illégal des espèces animales protégées. Un total de 1 947 saisies ont eu lieu, et 140 personnes ont été interpellées dans cette affaire.

Une vidéo Brut revient sur l’opération :

Pour Sheldon Jordan, le président du groupe de travail d’Interpol, les résultats de cette opération de grande ampleur sont « spectaculaires ». Dans les saisies, on retrouve une tonne d’ivoire d’éléphant, quarante-trois tonnes de viande de brousse comme celle d’ours, d’éléphant et de zèbre ainsi que huit tonnes d’écailles de pangolin. De plus, 4 000 oiseaux migrateurs et 27 000 reptiles ont été interceptés durant l’opération.

Le commerce illégal d’espèces protégées est un trafic fructueux

Le trafic d’animaux sauvage est le quatrième plus gros trafic d’argent au monde, derrière les armes et la drogue notamment. Chaque année, il génère 150 milliards de dollars pour les criminels. Pour Sheldon Jordan, les populations rurales et indigènes qui dépendent des ressources naturelles sont très affectées, tout comme l’économie mondiale.

animaux
Crédit photo : Sutirta Budiman – Unsplash

Lorsqu’ils s’adonnent au braconnage, les contrevenants s’exposent à de lourdes peines de prison, mais aussi à des amendes. Elles peuvent aller jusqu’à cinq fois la valeur de la marchandise de contrebande saisie. Dans le monde, la Convention de Washington (signée en 1973) protège 35 000 espèces animales et végétales. Malgré les risques, les braconniers poursuivent leurs activités aux quatre coins du monde. L’opération « Thunderstorm » est un énorme coup de filet et une victoire supplémentaire contre le trafic d’espèces protégées.

Source :

Francetvinfo