Accueil Biodiversité Si rien n’est fait, les girafes pourraient disparaître

Si rien n’est fait, les girafes pourraient disparaître

457
PARTAGER
girafes
Crédit photo : Maarten Van Den Heuvel - Unsplash

Avec des populations en fort déclin, l’avenir des girafes est incertain selon les experts scientifiques. Durant les trois décennies passées, près de 40 % de ces mammifères ont disparu.

La sonnette d’alarme est tirée pour les girafes

Le docteur Julian Fennessy est directeur exécutif et cofondateur de l’association Giraffe Conservation Foundation. Il lance l’alerte concernant les menaces qui pèsent sur les girafes ainsi que sur le manque de compréhension porté sur ces mammifères. Certaines analyses génétiques ont démontré qu’il existait quatre espèces différentes de girafe sur le sol africain. Parmi elles, deux font partie des espèces de mammifères considérées comme les plus menacées au monde.

girafes
Crédit photo : Harshil Gudka – Unsplash

Jusqu’en 2016, une espèce seulement avait été reconnue par la communauté scientifique. Ainsi, les récentes découvertes changent totalement la manière d’appréhender la protection des girafes. Aujourd’hui, il en reste moins de cent mille sur la planète. Il faut agir.

Une association lutte pour protéger les girafes

La Giraffe Conservation Foundation est l’unique organisation qui se dévoue exclusivement à la protection des girafes. Elle aide les gouvernements à mettre en œuvre de nouvelles mesures. Elle participe également à la réintroduction de girafes dans certaines zones d’où elles avaient disparu. Pour le moment, l’association ne compte que six personnes à temps plein. En 2016, le documentaire Giraffe : Africa’s Gentle Giants, qui a été récompensé par une nomination aux Emmy Awards, l’a poussé sous le feu des projecteurs. Le documentaire montre le transfert d’une vingtaine de girafes sur le Nil en direction d’une zone protégée.

La première partie du documentaire sur la BBC :

Actuellement, la plus grande menace qui pèse sur les girafes est la réduction de leur habitat naturel, engendrée par l’augmentation des populations humaines. Mais, heureusement, les efforts de l’association et de Julian Fennessy commencent à porter leurs fruits. Le nombre de girafes d’Afrique de l’Ouest et de Nubie tend à augmenter. En 1996, il n’en restait plus que 49 au Niger. Aujourd’hui, elles sont plus de 600. Mais dans certains pays, comme au Congo, la chasse illégale fait de nombreuses victimes parmi les girafes.

Source :

Holidogtimes