Accueil Recyclage Monoprix : l’enseigne française recycle les produits d’hygiène et de beauté usagés

Monoprix : l’enseigne française recycle les produits d’hygiène et de beauté usagés

834
PARTAGER
Monoprix, le géant français de la distribution à prix mini se lance dans le développement durable - Crédits photo : Flickr

Plus connu pour ses enseignes où trouver un peu de tout à prix battant toute concurrence, Monoprix ajoute une corde à son arc en devenant un acteur majeur du développement durable. En effet, la chaîne de distribution française a lancé récemment un vaste programme visant à recycler les produits d’hygiène et de beauté usagés.

Le but n’est pas de faire une nouvelle pâte dentifrice à base des restes contenus dans un vieux tube, mais plutôt de se servir du tube en question pour fabriquer de nouveaux objets.

Monoprix se lance dans le développement durable

Nombreux sont les tubes de dentifrice, shampooings, bains de bouche et autres produits, que nous accumulons dans la salle de bain. Parfois ceux-ci y demeurent des mois et des années sans que cela ne pose problème. Même s’ils ne sont pas utilisés. Pourtant ces produits d’hygiène et de beauté pourraient bien avoir une nouvelle vie, sous une nouvelle forme.

C’est le but que vise la campagne de Monoprix. Celle-ci a débuté fin juin et prendra fin en septembre prochain. Le but est que chaque client des magasins Monoprix concernés, puisse jeter dans des boxes des produits usagés dont il n’a plus besoin. Des produits qui le plus souvent n’ont pas à se retrouver dans les bacs à ordures classiques ou de tri habituels.

Exemple de mobilier de jardin – Crédits photo : PxHere

Monoprix, en partenariat avec Procter & Gamble et TerraCycle, collectera les produits mis à sa disposition par les clients. Ceux-ci seront ensuite acheminés dans une usine où ils seront transformés en mobilier pour les Jardins de Cocagne. 300 tubes de dentifrice serviraient notamment à concevoir un banc.

Tout cela rappelle d’ailleurs l’initiative de Bic consistant à collecter des stylos usagés afin de les transformer en mobilier de jardin.

Bien plus qu’une question d’image, une politique verte en cours de démarrage ?

Loin de pouvoir prendre des décisions radicales comme le fait depuis quelques semaines le britannique Iceland Foods. Notamment la suppression de l’huile de palme de ses produits ou la mise en service d’un distributeur inversé qui rémunère les clients en deniers financiers contre des bouteilles en plastique. Monoprix a eu la bonne idée de lancer cette campagne assez intéressante, qui prouve qu’on peut consommer mieux.

La campagne qui concerne les magasins d’Île-de-France s’étend jusqu’au 30 septembre 2018. « Nous souhaitons encourager nos clients à recycler leurs produits de salle de bains en les aidant à faire le tri dans ces produits qui ne peuvent pas être tous déposés dans les bacs de recyclage classiques » soulignait dans un communiqué Karine Viel, directrice du développement durable chez Monoprix.