Accueil Alimentation Les pesticides utilisés pourraient apparaître sur les étiquettes des fruits et légumes

Les pesticides utilisés pourraient apparaître sur les étiquettes des fruits et légumes

339
PARTAGER
étiquettes
Crédit photo : Igor Ovsyannykov - Unsplash

Le nombre de pesticides utilisés dans la culture de fruits et légumes pourrait apparaître sur les étiquettes d’ici 2023. Cette mesure deviendrait alors obligatoire.

Une nouvelle mention sur les étiquettes des fruits et légumes ?

Les Français sont de plus en plus soucieux de la qualité des produits qu’ils consomment. L’utilisation de pesticides dans l’agriculture n’est pas pour les rassurer. Pourtant, lorsqu’ils achètent des fruits et légumes, ils n’ont aucun moyen de connaître le nombre de produits chimiques qui ont été utilisés pour les cultiver. De même que leur nom.

étiquettes
Crédit photo : Anna Kaminova – Unsplash

D’ici 2023, une nouvelle mention pourrait donc apparaître sur les étiquettes de ces produits frais. Le nombre de pesticides utilisés devra obligatoirement être mentionné de manière à informer les consommateurs. Les associations qui se battent contre l’utilisation de pesticides voient cette future mesure comme une avancée majeure vers la transparence. En revanche, les agriculteurs se voient comme montrés du doigt.

La mesure sera présentée au Sénat pour une possible approbation

Sylvain Dupont est agriculteur dans la région lyonnaise. Il utilise différents traitements (une vingtaine environ) sur les pommes qu’il cultive. D’après lui, les risques sont plus élevés lorsque la production s’étale dans le temps. De plus, les agriculteurs sont tous soumis à certaines réglementations commerciales. Ces dernières concernent généralement la forme et la qualité indispensables à la vente des produits.

étiquettes
Crédit photo : Linh Pham – Unsplash

Les fruits et légumes contenant le plus de pesticides ont récemment été analysés. Parmi les plus concentrés en produits chimiques, on trouve le raisin, les cerises et les clémentines. Du côté des légumes, ce sont les herbes aromatiques, le céleri-branche et les endives qui en contiennent le plus. La mesure sera bientôt présentée au Sénat. Cette institution tranchera alors sur la question de l’obligation d’étiquetage du nombre de pesticides utilisés sur les fruits et légumes frais.

Source :

Francetvinfo