Accueil Pollution L’île de Bali rencontre d’importants problèmes de pollution

L’île de Bali rencontre d’importants problèmes de pollution

411
PARTAGER
Bali
Crédit photo : Jannes Glas - Unsplash

Connue pour son cadre paradisiaque, l’île indonésienne de Bali est aujourd’hui en proie à des problèmes de pollution toujours plus importants : les déchets sont devenus le poison des océans.

Bali : une île paradisiaque qui se transforme en décharge

L’île de Bali se situe en Indonésie. Partout dans le monde, elle est reconnue pour ses vagues, son eau cristalline et sa magnifique nature luxuriante. La biodiversité y est très riche et omniprésente. Seulement, ce cadre de rêve est aujourd’hui entaché par un problème commun et d’ordre mondial. Cela fait plusieurs années que l’île rencontre un grave problème de pollution au plastique.

Bali
Crédit photo : Tito Rebellious – Unsplash

Ainsi, les déchets sont absolument partout : sur terre et dans l’océan. Sur les plages, il est très difficile de les éviter ou de ne pas en rencontrer. Les déchets et poubelles abandonnés gâchent le paysage, le plaisir des touristes et la vie des habitants. Bali n’est plus le paradis qu’elle était.

De sérieux problèmes de collecte de déchets

Sur l’île, certaines personnes ont décidé de se mobiliser pour endiguer ce problème, soucieuses des effets du plastique sur la belle nature locale. Des séances de plongée sont spécifiquement organisées dans le but de collecter les déchets se trouvant sous l’eau. Les plages font également l’objet de nettoyages récurrents par des personnes bénévoles. Mais le problème ne se situe pas au niveau du volontariat des habitants ou des touristes. L’organisation des services de l’île rencontre de sérieux problèmes.

Bali
Crédit photo : Artem Bali – Unsplash

En dehors des grandes villes, à Bali, les collectes de déchets sont presque inexistantes. Les habitants et les visiteurs de l’île se trouvent dans une situation intenable. Ils sont obligés de côtoyer le plastique chaque jour, malgré les opérations organisées. Si rien ne change, l’île pourrait ressembler à une immense décharge dans quelques années.

Source :

Francetvinfo