Accueil Développement durable Chove Chuva : le filtre ultra-sophistiqué qui transforme l’eau de pluie en...

Chove Chuva : le filtre ultra-sophistiqué qui transforme l’eau de pluie en eau 100 % potable !

431
PARTAGER
ChoveChuva, le système de filtration des eaux de pluie intelligent et autonome - Crédits photo : VivreDemain

L’idée de collecter l’eau de pluie en vue de la réutiliser ultérieurement n’est pas nouvelle en soi. En effet, diverses applications de ce moyen naturel de recyclage existent de nos jours. Dont notamment l’invention de deux jeunes adolescents allemands qui ont mis au point un système de récupération de l’eau de pluie, laquelle est réutilisée pour laver le pare-brise de la voiture de leur père. Cependant, si l’eau de pluie peut servir à bien des choses, comme sus-évoqué, elle n’est pas toujours propre à la consommation humaine. Mais ça c’était avant puisqu’une entreprise brésilienne a conçu et vient de lancer la commercialisation d’un système de filtrage très sophistiqué. Celui-ci filtre l’eau de pluie afin de la rendre potable.

Chove Chuva, que la pluie soit consommable

Chove Chuva est un système ingénieux et intelligent de filtrage des eaux de pluie développé par une start-up brésilienne éponyme. Le système qui se veut autonome est facilement installable à la maison. Histoire de limiter le gaspillage de l’eau potable. Mais également de permettre à des zones non raccordées au réseau hydrique du pays d’avoir accès à de l’eau propre à la consommation.

Chove Chuva, le système de filtration des eaux de pluie intelligent et autonome – Crédits photo : Chove Chuva

De plus Chove Chuva fonctionne sans nul besoin d’être raccordé à une source d’énergie. L’essentiel du boulot est réalisé grâce à la gravité. Chove Chuva est donc 100 % autonome et intelligent.

Chove Chuva, les caractéristiques usuelles du messie de l’or bleu

Le système Chove Chuva se compose de trois éléments. Un système de filtres, une cuve de stockage et l’outil de mesure de la qualité de l’eau finale. Le système de filtres se présente sous la forme d’un siphon à l’intérieur duquel, grâce à la gravité et la pression de l’eau arrivant en amont, s’écoule de l’eau de pluie livrée par les tuiles ou tôles du toit.

Chove Chuva, le système de filtration des eaux de pluie intelligent et autonome – Crédits photo : Chove Chuva

Le filtre est composé de lamelles en acier inoxydable, qui assurent les fonctions de filtrage. D’une part celles-ci stockent puis évacuent les macro-déchets tels que les feuilles, et les micro-déchets tels que les micro-organismes potentiellement pathogènes. Ensuite, le filtre assure la régulation du pH de l’eau. Tous ces processus concourent à la rendre la plus saine possible.

Entre autres, l’outil de mesure de la qualité de l’eau permet de garantir au quotidien une eau potable optimale. Une fois l’eau épurée et rendue potable, elle est acheminée au travers de canalisations vers un réservoir prévu à cet effet.

Chove Chuva, le système de filtration des eaux de pluie intelligent et autonome – Crédits photo : Chove Chuva

Le Chove Chuva dispose selon son concepteur d’un débit d’environ 3 000 litres par heure. Un système Chove Chuva est adapté pour le traitement et le stockage des eaux ruisselant sur un toit de 150 m².

Tout le monde y gagne

Aussi bien l’utilisateur que la planète sont gagnants avec le système Chove Chuva. En effet, ce dispositif de filtrage des eaux de pluie permettrait dans un premier temps de réduire drastiquement la facture de l’eau. Et de surcroît dans un monde de plus en plus en proie à la raréfaction de l’eau douce et consommable, Chove Chuva exempte les compagnies hydriques de puiser dans les réserves désormais si précieuses des nappes phréatiques.

La société derrière l’initiative Chove Chuva estime qu’une habitation de taille moyenne est susceptible d’économiser jusqu’à 900 000 litres d’eau par an et de voir ainsi sa facture annuelle en eau diminuer de 50 %. En somme, tout le monde y gagne avec Chove Chuva.

Le système Chove Chuva est commercialisé à 1,75 euro par jour. Somme qui, même cumulée, paraît dérisoire lorsqu’on tient compte des bénéfices apportés par ce système de filtrage des eaux de pluie novateur.

Source :

ChoveChuva