Accueil Économie d'énergie Deux enfants créent un système qui nettoie le pare-brise de la voiture...

Deux enfants créent un système qui nettoie le pare-brise de la voiture grâce à l’eau de pluie !

1036
PARTAGER
Daniel et Lara Krohn, les deux Allemands qui ont inventé un système de collecte d'eau de pluie pour nettoyer le pare-brise de son véhicule sans gaspiller de l'eau potable - Crédits photo : Ford Media

À la question de savoir pourquoi il avait mis autant de temps et avait tant échoué à créer une ampoule électrique, Thomas Edison répondit qu’il n’a pas eu « 1 000 échecs avant de réussir à créer l’ampoule électrique, mais qu’il a réussi [NDLR] à trouver 1 000 façons de ne pas faire une ampoule ». Comme quoi, il n’est pas toujours nécessaire d’être doté d’un QI de génie, d’un esprit transcendant, pour réaliser les découvertes les plus utiles du monde. C’est l’histoire de deux jeunes enfants allemands qui ont, sur un éclair de génie, créé un système permettant de laver le pare-brise d’un véhicule grâce à un système de collecte d’eau de pluie incorporé.

L’idée est assez basique, tout le monde aurait pu y penser, mais ils l’ont fait et ont été félicités par le constructeur automobile américain Ford.

Le pare-brise des véhicules, autre source de gaspillage d’eau

Ce n’est pas uniquement dans la douche que nous gaspillons de l’eau. Et en ces temps où nous subissons de plein fouet les conséquences de notre usage abusif des nappes phréatiques, la moindre solution pour réduire notre consommation d’eau est la bienvenue.

Peu le savent, mais ce sont les gestes apparemment anodins qui sont le plus souvent davantage à l’origine d’effets pervers vis-à-vis de l’environnement. Autant il est aberrant d’utiliser de l’eau potable pour chasser ses défets du WC, autant il paraît assez peu réfléchi d’user d’eau potable pour nettoyer son pare-brise. En effet, en moyenne un automobiliste utilise 20 litres d’eau potable par an afin d’alimenter le lave-glace de son véhicule.

Eau de nettoyage du pare-brise en cours de projection – Crédits photo : Flikcr

Si ce chiffre évoqué de la sorte ne fait guère sourciller, imaginez un seul instant quelle quantité d’eau les millions de Français et d’Européens, les milliards d’automobilistes dans le monde utilisent chaque année pour rendre propre le verre avant de leur voiture. On parle de 6 milliards de litres d’eau par an, seulement pour le continent européen. Pour y remédier, diverses solutions ont été imaginées par les laboratoires de recherche et développement des constructeurs automobiles. Peu efficaces, difficiles à implémenter, bon nombre d’entre elles finissent au placard.

Fort de ce constat, deux jeunes enfants, Daniel et Lara Krohn, ont imaginé et inventé un système relativement peu coûteux et de plus respectueux de l’environnement permettant de nettoyer son pare-brise sans ruiner des litres d’eau douce. Grâce à l’eau de pluie.

Deux jeunes pré-adolescents qui sauvent le monde

L’histoire se déroule outre-Rhin et remonte à l’été 2017. Voyageant à bord de la voiture de leurs parents, Daniel (11 ans) et Lara (9 ans) ont eu à faire face à une situation qui aboutira au lancement du projet.

Après une halte du fait de la forte pluie qui s’abattait dans les environs, leur papa de retour sur route peinait à y voir clair au volant. Le pare-brise était en effet sale et embué. Comble de malchance, le réservoir contenant l’eau du lave-glace était vide. Les essuie-glaces ne faisaient qu’ajouter de la crasse sur la vitre…

De la saleté et de la crasse sur un pare-brise – Crédits photo : PxHere

La situation amena les deux jeunes à s’interroger sur les raisons pour lesquelles le véhicule de leur papa ne disposait pas d’un système de lave-glace se rechargeant en eau chaque fois qu’il pleut. L’idée fut lancée, et elle ne tarda pas à se concrétiser grâce à l’aide de leur cher père.

D’un fonctionnement assez basique, le système en temps de pluie capte l’eau tombant du ciel grâce à des canalisations logées à la base du pare-brise, puis la filtre, l’achemine et la collecte dans le lave-glace. Il devient donc plus aisé à tout moment de nettoyer sa vitre avant. Depuis lors, Daniel et Lara ont remporté divers concours scientifiques en Allemagne. Ils ont même été contactés et félicités par Theo Geuecke, ingénieur et chef de département chez Ford Europe :

« L’invention de Daniel et Lara se cachait sous les yeux des conducteurs depuis des dizaines d’années et il a suffi d’un éclair de génie de deux enfants pour qu’elle se concrétise. En moins de cinq minutes de pluie, le réservoir du véhicule est complètement rempli »

Affirma-t-il, tout en annonçant l’implémentation prochaine de l’idée dans la flotte des véhicules de sa marque. De plus, quelques idées dérivées virent le jour grâce à l’invention de Daniel et Lara. Dont notamment celle de récupérer l’humidité ambiante au sein de l’habitacle des véhicules, l’objectif étant de la transformer en eau potable. Il fallait y penser !

Source :

WARDS Auto