Accueil Energie & Transport Paris-Amiens dorénavant assuré par une ligne de bus 100 % électriques

Paris-Amiens dorénavant assuré par une ligne de bus 100 % électriques

327
PARTAGER
Un bus de la compagnie de transport en commun Flixbus - Crédits photo : Wikimedia

Le secteur des transports est en pleine ébullition. Le parc français des véhicules verts ne cesse de s’allonger. Avec notamment des berlines électriques ou encore des citadines électriques imprimées en 3D. Mais également des camions électriques ressemblant parfois à des réfrigérateurs roulants. Désormais, c’est le secteur des transports en commun qui semble se préparer à une petite révolution. Comme en juge cette récente initiative de Flixbus visant à proposer, sur la ligne reliant Paris à Amiens, une flotte de bus 100 % électriques.

Des bus commerciaux 100 % électriques, une première française

Comme le souligne le patron de la compagnie allemande Flixbus, « des services urbains en autobus électriques existent, y compris en France. Mais l’utilisation d’autocars électriques sur ce type de trajet n’a pas encore été expérimentée ».

En effet, la compagnie depuis le 12 avril dernier a lancé une toute nouvelle ligne de bus. Celle-ci desservira Amiens jusqu’à Paris-Défense. Et vice versa. Soit une relation d’environ 150 kilomètres. Que les bus effectueront à raison d’un aller-retour tous les jours ouvrables, deux le week-end, les jours fériées et durant les vacances scolaires. Le trajet dure un peu plus de 2 heures en tout.

Petite révolution en France, mais grosse révolution pour le monde. Puisque la nouvelle ligne de Flixbus est la première à relier sur une telle distance deux villes grâce à des bus 100 % électriques.

Des bus assez performants et énergétiquement autonomes

La nouvelle flotte Flixbus est constituée de deux bus de fabrication chinoise, la transformation en bus électrique ayant été réalisée par le partenaire B.E Green. Dans chacun de ces deux gros-porteurs on retrouve 6 packs de batteries. Soit 12 batteries au total par bus. Celles-ci confère au géant du goudron une autonomie théorique d’environ 200 km. Soit de quoi effectuer aisément les 150 km reliant Paris à Amiens.

Le nouveau bus 100 % électrique Flixbus – Crédits photo : Flixbus

À bord, toutes les commodités classiques sont de la partie. Soit 49 sièges de qualité et chauffants, l’air conditionné mais surtout des prises électriques et du WiFi. Seul inconvénient : pour loger les packs de batteries, des concessions ont dû être faites. Du coup, les bus électriques Flixbus sont dépourvus de toilettes.

Tout le monde y gagne, une fois de plus

Nous le savons tous, les véhicules électriques sont beaucoup plus onéreux que leurs équivalents thermiques. Dans le cas des nouveaux bus Flixbus, la compagnie affirme avoir déboursé 400 000 euros pour l’acquisition de chacun des bus de sa flotte. Soit 100 000 euros de plus qu’un bus classique du même gabarit.

Seulement, sur le long terme les bus électriques de Flixbus lui seront bien plus profitables. En effet, le plein ne coûtera que 15 euros par bus électrique à la compagnie, contre 75 euros auparavant sur ses bus thermiques. De plus, les bus électriques sont moins sujets à l’usure mécanique. Du coup, la compagnie rentabilisera à deux niveaux. Déjà sur le plan du coût d’exploitation lié à l’énergie de propulsion, mais également sur l’entretien de ses nouveaux bus.

Le voyageur y gagne également puisque, malgré le fait que les bus soient plus chers à acquérir, le tarif des billets sur la liaison Paris-Amiens ne sera pas augmenté. Il sera même revu à la baisse. En dessous de 10 euros. En somme, le voyageur gagne à deux niveaux lui aussi, profitant de tarifs attractifs et voyageant à bord de bus n’émettant ni CO2, ni bruit.

Un projet pilote

La nouvelle ligne de bus Flixbus Paris-Amiens fait en réalité partie d’une projet pilote. Dans la mesure où celle-ci fait ses preuves, les relations entre Paris et les villes situées tout au plus à 200 km de la capitale française devraient prendre un sacré coup de vert.

En la matière, Flixbus comporte au sein de son réseau un nombre conséquent de relations de ce type.

Source :

La Croix