Accueil Développement durable Une énergie moins chère et plus verte : le biométhane

Une énergie moins chère et plus verte : le biométhane

190
PARTAGER
biométhane
Crédit photo : W a t a r i - Unsplash

En Vendée, un collectif composé de plusieurs agriculteurs s’est lancé dans la production de biométhane. Il souhaite approvisionner les camions des entreprises du secteur afin de limiter les émissions, mais aussi les dépenses en énergie.

Du gaz vert dans une station-service de Vendée

Une station-service vendéenne d’une nouvelle nature a ouvert ses portes en Vendée, il y a quelques mois. Son activité principale consiste à fournir du biométhane, un gaz vert, aux véhicules dont le moteur est adapté. Les transporteurs qui l’utilisent paient 99 centimes par litre, ce qui représente une différence de 30 % par rapport au prix du gasoil. Ce commerce est né de l’idée d’une dizaine d’agriculteurs vendéens. Les émissions des véhicules qui utilisent ce carburant sont alors réduites de 80 %.

biométhane
Crédit photo : Nigel Tadyanehondo – Unsplash

D’autre part, la production du biométhane reste très bon marché. Il provient des déjections du bétail de quatre fermes. Les agriculteurs récupèrent alors le fumier produit, le broient et le mélangent avec celui des autres fermes. À cette mixture s’ajoutent tous les sous-produits agroalimentaires des industries de la région. Tous ces éléments partiront ensemble en cuve.

Fournir les entreprises et 1 500 foyers des environs

Lorsqu’elles sont chauffées à 40 degrés, les bactéries détruisent la matière et sont à l’origine de la formation de ce gaz vert. Il sert à faire rouler les camions, mais aussi à alimenter 1 500 foyers d’une commune avoisinante en énergie. Celle-ci profite également à une boulangerie industrielle qui peut ainsi chauffer son four jour et nuit, sans interruption.

gaz vert
Crédit photo : Annie Spratt – Unsplash

Le collectif d’agriculteurs à l’origine de ce projet souhaite convaincre les constructeurs automobiles d’équiper leurs véhicules avec des moteurs spécifiquement dédiés au biométhane. Enfin, lorsque la station fonctionnera à son niveau optimal, ils seront en mesure de se verser un complément de salaire pour leur travail. Pour le moment, elle ne fournit pas suffisamment de véhicules pour dégager des bénéfices concrets.

Source :

Francetvinfo