Accueil Réchauffement Climatique La sensibilisation au changement climatique grâce à la science-fiction

La sensibilisation au changement climatique grâce à la science-fiction

276
PARTAGER
cli-fi
Crédit photo : Domaine public - Pxhere

Le mouvement Cli-Fi a été lancé par plusieurs auteurs américains. Ils souhaitent ainsi sensibiliser la population au réchauffement climatique.

La naissance du mouvement Cli-Fi

Aux États-Unis, la science-fiction est en train de subir un changement important. Depuis que Donald Trump s’est emparé de la présidence, ses prises de position sur la question du réchauffement climatique inquiètent les Américains. Des artistes se mobilisent donc pour cultiver l’envie de lutter contre les changements du climat. Certains auteurs ont créé un nouveau genre de science-fiction littéraire : le Cli-Fi.

Le mouvement Cli-Fi expliqué par Stephanie LeMenager (sous-titres disponibles) :

Bill McKibben, un auteur et militant de cause environnementale, a abordé ce sujet dans l’un de ses romans : Radio Free Vermont. Et il l’a fait avec beaucoup d’humour. Cet ouvrage raconte l’histoire d’un animateur qui promeut la sécession de l’État du Vermont avec le reste du pays. Et ce, en raison du changement climatique. D’autre part, il met en avant un groupe de skieurs chevronnés qui ne peuvent plus pratiquer leur sport favori en raison d’un hiver devenu trop peu enneigé.

Radio Free Vermont — Bill McKibben (anglais) :

La Cli-Fi comme moteur de l’écriture

Comme Bill McKibben, d’autres auteurs placent le réchauffement climatique au cœur de l’intrigue de leurs bouquins. Kim Stanley Robinson notamment, présage une ville de New York complètement dévastée par les eaux dans son roman New York 2140. Tobias Buckell et Paolo Bacigalupi font également partie du mouvement. Ces auteurs voient aujourd’hui la science-fiction comme un réel moyen de sensibiliser leurs lecteurs aux ravages subis par l’environnement. Mais cela ne s’arrête pas là.

New York 2140 — Kim Stanley Robinson (anglais) :

cli-fi
Crédit photo : Domaine public —Pxhere

 

Tout comme l’avaient fait George Orwell dans 1984 et Aldous Huxley avec Le meilleur des mondes, la science-fiction est utilisée pour faire réfléchir les populations sur les divers enjeux du futur. Et ils sont nombreux : la nanotechnologie, l’intelligence artificielle ou encore la génétique.

1984 — George Orwell:

Le meilleur des mondes — Aldous Huxley :