Accueil Réchauffement Climatique Les quantités de neige et de glace diminuent au fil des décennies

Les quantités de neige et de glace diminuent au fil des décennies

387
PARTAGER
neige
Crédit photo : Jeremy Goldberg - Unsplash

Le réchauffement climatique en cours a de nombreux effets sur la planète. Notre climat tout entier en ressent l’impact. Alors faut-il s’attendre à ce que les quantités de glace et de neige s’amenuisent au fil du temps ?

Moins de neige et de glace pour les hivers à venir

Les observations des nombreux scientifiques qui étudient le réchauffement climatique conduisent au même constat : les quantités de neige et de glace s’amenuisent au fil des années. Cette tendance s’est d’ailleurs accélérée ces dernières décennies. Des recherches conduites en Suisse ont démontré que l’enneigement des Alpes de ces trente dernières années était exceptionnellement faible, particulièrement en dessous de 1 300 mètres d’altitude. La tendance serait légèrement moins marquée passé les 2 000 mètres d’altitude.

neige
Crédit photo : Aaron Burden – Unsplash

Les experts estiment que le manteau neigeux des Alpes pourrait ainsi diminuer de 70 % d’ici la fin de ce siècle, dans le cas où les émissions de dioxyde de carbone ne diminueraient pas. Pour parvenir à cette conclusion, ils se sont basés sur diverses combinaisons de modèles climatiques ainsi que des modèles de manteaux neigeux. Ils ont également pris en compte les données météorologiques et les scénarios possibles du réchauffement climatique.

Des observations similaires à travers le monde

Les scientifiques estiment que la diminution du manteau neigeux des Alpes se limiterait à 30 %, à condition que l’on parvienne à maintenir la hausse des températures moyennes mondiales en dessous de + 2 °C. À partir de là, il faudra monter à 2 500 mètres pour trouver une neige suffisamment abondante pour le ski. Néanmoins, les experts dans ce domaine sont pessimistes.

neige
Crédit photo : Jeremy Goldberg – Unsplash

Partout sur la Terre, des constatations de ce genre sont observées. Dans les pôles, la superficie des glaces ne cesse de diminuer. En Arctique, la calotte glaciaire est 40 % moins grande qu’il y a près de 50 ans. En Antarctique, elle a diminué de 20 % en trente ans. Malheureusement, ces tendances s’accélèrent et 2017 est l’année de tous les records en matière de fonte glaciaire.