Accueil Réchauffement Climatique Une étude révèle que la planète pourrait se réchauffer de 15 % de...

Une étude révèle que la planète pourrait se réchauffer de 15 % de plus avant 2100

145
0
PARTAGER
2100
Crédit photo : James Donovan - Unsplash

Une étude des climatologues de l’Institut Carnegie de l’université de Stanford en Californie a été récemment publiée. Selon eux, la situation pourrait être encore pire qu’on ne l’imaginait.

15 % de plus d’ici la fin du siècle

La planète pourrait donc bien se réchauffer de 15 % de plus d’ici 2100 que le prévoyait la plus pessimiste prédiction des experts de l’ONU. C’est une équipe de climatologues américains qui ont publié ce constat dans la revue Nature ce mercredi 6 décembre. Ils estiment que « le réchauffement climatique sera probablement plus important » que ce qu’avait prévu le Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat).

Cette antenne scientifique avait publié en 2014 tout un éventail de possibilités prédisant l’avancement du réchauffement climatique pour la fin de ce siècle. Ils se sont notamment appuyés sur le volume d’émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, les résultats publiés il y a deux jours sont plus pessimistes que les pires estimations du Giec.

2100
Crédit photo : Adam Kool – Unsplash

L’observation par satellite a permis de meilleures estimations

Les climatologues auteurs de ces travaux, Patrick Brown et Ken Caldeira, précisent que les modèles les plus pessimistes sont assez flous. Ils supposent une augmentation des émissions de dioxyde de carbone sans interruption durant ce siècle, et tablent donc sur une augmentation des températures allant de 3,2 à 5,9 degrés d’ici 2100.

L’étude a introduit dans ces modèles des données issues de l’observation par satellite pour réduire cette fourchette. Il s’agissait donc d’analyser l’énergie solaire renvoyée ou absorbée par la Terre. En prenant ces informations en compte, l’étude « élimine la partie basse » des estimations. Elle conclut donc que « le réchauffement le plus probable est d’environ 0,5 °C plus important que ce que suggère le modèle brut » (du Giec).

À l’heure actuelle, la planète a déjà gagné 1 °C en comparaison à la période préindustrielle. L’Accord de Paris sur le climat prévoyait de limiter cette hausse à 2 °C. Mais pour y parvenir, les États vont devoir accélérer et multiplier les efforts.

2100
Crédit photo : NASA – Unsplash
Source :

Francetvinfo

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz