Accueil Pollution de l'air Un étudiant islandais parvient à créer une bouteille 100 % biodégradable

Un étudiant islandais parvient à créer une bouteille 100 % biodégradable

944
PARTAGER
Crédit photo : Hello Demain

Exit les bouteilles en plastique. C’est l’exploit accompli par un étudiant islandais qui nous permet de faire cette affirmation. En effet, celui-ci a créé une nouvelle bouteille qui, une fois vidée, se décompose rapidement. Il s’est servi de l’agar-agar, un gélifiant naturel fabriqué à base d’algues marines et utilisé en cuisine.

Comment se fabrique la bouteille biodégradable ?

La bouteille crée par Ari Jonsson est 100 % biodégradable. L’exploit se fait grâce à l’agar-agar, en poudre qui se gélifie au contact de l’eau. Pour lui faire prendre la forme d’une bouteille, il suffit de couler le mélange dans un moule qui a cette forme et de le mettre dans un congélateur.

Processus de dégradation de la bouteille. Crédit photo : inspir’action

Une fois remplie de liquide, la bouteille se solidifiera et se décomposera dès qu’elle sera vidée sans laisser de déchets nuisibles à l’environnement. La décomposition se fait très rapidement. Du coup, dans le cas des bouteilles qui se vident d’une seule traite, cette caractéristique sera spectaculaire. Si cette découverte était reprise et utilisée par les entreprises, on connaîtrait peut-être la fin du plastique et ce sera le début d’une nouvelle ère pour l’environnement et l’écologie.

L’agar-agar, une alternative au plastique ?

Le plastique que l’on ne présente plus est très nuisible pour la santé de notre planète. Citons entre autres l’énergie excessive qu’il demande pour sa production, les tonnes de pétrole qui lui sont consacrées ou encore la pollution de l’air et de l’eau qu’il occasionne. Le plastique est la cause de plusieurs millions de morts par an.

Peut-être a-t-on trouvé la solution pour stopper ce massacre. Espérons que les appels lancés par les experts de l’environnement ces dernières années convaincront les entreprises à prendre en considération la découverte du jeune étudiant de l’Académie des arts de Reykjavik. Qui sait, la bouteille 100 % biodégradable pourrait être le plastique du futur.

Source :

Mcetv