Accueil Pollution de l'air Les écoles fermées à cause d’une pollution record à New Delhi

Les écoles fermées à cause d’une pollution record à New Delhi

268
0
PARTAGER
Les ecoles fermees a cause d'une pollution record a New Delhi
Crédits photo Hindustan Times

C’est une situation qui complique la vie des habitants de la capitale indienne New Delhi. La pollution atteint un pic significatif depuis deux jours. Les nuages de pollution ont poussé les autorités à demander à la population de rester chez elle, les écoles sont également fermées jusqu’à la fin de la semaine.

Les enfants sont les plus exposés

Par un message tweet, le vice-ministre en chef de la région de New Delhi a annoncé la fermeture de toutes les écoles de la capitale. Selon lui, l’objectif de cette mesure qui coure jusqu’à la fin de la semaine est de préserver la santé des enfants.

nuages de pollution new delhi
Crédits photo South China Morning Post

L’expansion des particules fines a atteint un niveau critique dans cette grande ville indienne. L’exposition quotidienne à cet air pollué correspond à 50 cigarettes.

Depuis mercredi matin, les compteurs qui calculent le taux de pollution dans la ville affichent des chiffres inquiétants. Les particules fines sont entre 400 et 700 en circulation dans l’air à New Delhi. Pourtant, le taux normal est de 25 la journée préconisé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La situation ne laisse pas indifférents les habitants de la capitale indienne qui s’inquiètent de leur état de santé. Ils sont d’ailleurs nombreux ceux qui affirment que la qualité de l’air s’est beaucoup dégradée par rapport aux années 80.

La situation devrait faire réagir à la COP 23

Cet épisode de pollution survient alors que se tient depuis le début de la semaine à Bonn en Allemagne la conférence de nations unies sur le climat, la COP 23. La situation à New Delhi devrait inciter les États encore retissant à prendre des décisions fortes sur le climat.

pollution de l'air en inde
Crédits photo Manufacturing.net

En attendant, les quelques 21 millions d’habitants de la capitale indienne croupissent sous le poids d’une épaisse couche brouillard. Il est aujourd’hui difficile de sortir de la ville par les airs, car une piste de l’aéroport international est officiellement fermée.

Source :

LeFigaro

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz