10. Identifier les causes de votre anxiété

Si vous vous sentez stressé ou inquiet, essayez de comprendre quelles sont les raisons de votre état. L’angoisse apparaît comme un sentiment négatif alors qu’il peut devenir un tremplin pour avancer. En effet, en analysant le sens de vos peurs, les émotions se transforment en force et permettent le dépassement de soi. N’hésitez pas à demander conseil à un spécialiste.

9. Avoir toujours confiance en soi

Même si c’est plus facile à dire qu’à faire, il faut avoir confiance en soi. Si vous ne croyez pas en vous-même, il vous sera impossible de vous ouvrir aux autres et ces derniers ne pourront pas vous accorder autant d’importance que ce que vous espérez. Il ne faut pas redouter l’échec, car il est difficile de tout réussir du premier coup: c’est avec de la persévérance que vous franchirez des étapes. Acceptez vos qualités mais aussi vos défauts afin d’être francs à votre sujet.

8. Manger du chocolat pour le plaisir

Chocolat, Dépression

Crédit photo: Pixabay – Security

Le chocolat est un aliment aux multiples bienfaits, même s’il ne faut pas en abuser. Quand on a un petit coup de blues rien n’est meilleur que de croquer dans une tablette pour se réconforter. Le chocolat contient du magnésium, c’est donc un très bon anti-stress naturel.

7. Tenir un journal intime ou un blog

Journal intime, Ecrire

Crédit photo: Dangquocbuu

Les mots posés sur le papier permettent de mieux appréhender ses peurs et d’analyser plus facilement certaines situations. En tenant un blog ou un journal intime, vous pourrez exprimer d’une autre manière vos émotions. Colère, doute, joie, peine, ce petit espace personnel vous permet de raconter vos journées et de faire le point sur vous-même.

6. Entreprendre un nouveau projet

Sans but dans la vie, il est difficile de se projeter et d’être heureux. Faire des travaux, partir en voyage, trouver un nouveau boulot, avoir un enfant, se marier, écrire un livre, prendre des cours d’anglais, déménager, adopter un animal… n’importe quel projet à long terme peut faire l’affaire, l’important c’est d’en avoir au moins un en tête pour avancer.

5. Se faire une infusion de millepertuis

Infusion, Chaleur, Tasse

Crédit photo: Pixabay – Miradeshazer

Cette plante est un traitement naturel contre la dépression. Le millepertuis va jouer sur les cellules nerveuses pour décontracter et relaxer la personne. Idéale en infusion, il faut cependant se renseigner avant d’en consommer car il ne s’adapte pas à certains médicaments.

4. Relativiser en toutes occasions

Vous avez raté un examen aujourd’hui, une réunion au travail s’est mal passée, vous vous êtes fâché avec un ami, votre couple ne va pas très bien… essayez de relativiser en toutes occasions. Bien sûr, ce n’est pas toujours facile, mais dites-vous que la vie est trop courte pour s’embêter avec des histoires qui au final n’en valent peut-être pas la peine. Ce n’est jamais la fin du monde quand il y a un problème, au contraire, il faut se donner les moyens de le résoudre.

3. Faire une sortie shopping

Shopping, Détente, Dépression

Crédit photo: Flickr – Roderick Eime

Dépenser fait peut-être mal au porte-monnaie, mais avouez que cela fait du bien de se faire plaisir de temps en temps dans un magasin. Une nouvelle paire de chaussures, une boîte à outils toute neuve, de l’électroménager pour sa cuisine, un vêtement qui vous plaît… une sortie shopping vous permet de voir des choses, de rencontrer du monde et de penser à autre chose.

2. Utiliser du safran

Safran, Épices, Dépression

Crédit photo: Pixabay – Peggy_Marco

Le safran a de nombreux avantages: il améliore le sommeil, stimule la digestion, lutte contre la dépression légère et a des effets anti-inflammatoires. Vous pouvez utiliser cette épice dans vos plats, qu’ils soient salés ou sucrés, ou en infusion. Cependant, cet ingrédient stimulant n’est pas recommandé aux femmes enceintes car il peut être la cause de contractions.

1. Faire preuve de patience

Parfois, malgré toute notre bonne volonté pour aller mieux, il n’y a rien à faire. Dans ce cas, il faut être patient, car avec le temps tout fini par s’arranger. C’est normal de ne pas toujours être heureux, il y a des moments qui sont plus difficiles que d’autres, certaines situations qui vous rendent triste, mais ces étapes forgent le caractère. Et c’est là toute la beauté de votre personnalité…

Crédit photo principale : Capture d’écran

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


6 Commentaires

  1. Tout est vrai, de 1 à 20, pour une petite déprime.

    Mais au-delà d’un certain seuil, plus rien de tout cela ne fonctionne et plus vous attendrez pour consulter

    et plus votre existence deviendra infernale et incompréhensible, pour vous mais aussi pour tous ceux qui

    vous entourent et vous aiment.

    Et ne perdez pas de vue qu’une réelle dépression, même apaisée, laisse des cicatrices.

    Un des pires tourments de la dépression est qu’elle vous fait honte, que vous n’arrivez réellement plus à

    vous regarder, ni de face ni autrement. A ce stade consulter immédiatement, vous n’en sortirez plus seul.

    La bonne molécule vous remettra le pied à l’étrier en deux trois semaines et plus vous pratiquerez parmi

    ces vingts points et plus la guérison sera profonde.

    Chaque chose en son temps.

    Bon courage.

  2. Ou comment soigner un cancer avec une bonne tasse de camomille … Nan si tu souffres de depression parles en a ton medecin , il te dira quoi faire . la depression c est pas comme un rhume , ca ne passera pas tout seule …

  3. un conseil pour ceux qui dépriment (m^fort)prendre un chien..c’est tout mais c’est bcp et ce conseil qui m’a été donné par mon meilleur ami je l’ai suivi et ensuite j’ai été aimée pour moi même ,j’ai eu un compagnon,une occupation,un but (ne pas mourir pour ne pas le laisser seul)

  4. Parfois il arrive que les médicaments que l’on nous prescript aient des effets secondaires ou paradoxaux qui font que la maladie au lieu de régresser , s’agrave. J’ai vécu deux dépression sévères et je ‘ai malheureusement pas pu être soigné avec ces medicaments appelés ISRS . Un bon suivi psychiatrique ( 3 fois par semaine) , sophrologie (Cela fait 20 ans que je pratique), pleine conscience et course a pied . Ce n’est pas evident car lorsqu’on est en dépression c’est le manque de volonté et d’envie qui sont surtout présents, alors il faut se forcer au-dela de ces forces. Guérir de la dépression sans médicaments est possible, long mais possible.

  5. Bonjour à tous!
    Je suis Françoise et j’ai 33 ans. Je veux partager mon expérience avec la fluoxetine.
    J’ai souffert d’une dépression profonde en raison de problèmes familiaux ( annonce du cancer de ma grand-mère et puis la mort de ma grand-mère). Pour m’en sortir mon médecin m’a prescrit de la fluoxétine 20 mg. Et je pourrais dire que ce médoc est un miracle, il m’a réussi à faire sortir de trou profond, maintenant j’ai repris une vie normale sans anxiété, je suis calme, concentrée avec une forte motivation. J’avais acheté de la fuoxetine en ligne sur http://www.pharmacy-weightloss.ne parce que ici j’ai trouvé ce médoc moins cher. Je suis vraiment satisfaite de ce médicament, cela fait un an que je le prends sans aucun problème. J’ai repris une vie tout à fait normale depuis la prise. Je me mets rapidement à une activité, j’ai envie de courir partout, et même éprouvé beaucoup de plaisir à faire le ménage chaque jour.
    J’espère de ne pas devenir inépendante.
    Donc, si quelqu’un a des épisodes dépressifs, n’hésitez pas à le prendre. Médicament à recommander!

  6. Bonjour! Je suis aussi client pharmacy-weightloss.net et je veux témoigner mon expérience avec Trazodone.
    Alors, j’ai 32 ans et j’ai souffert de la dépression. Je ne savais plus que j’étais, ni dans quelle direction allait ma vie.
    J’avais l’impression d’être arrivé à un point où je ne pouvais plus avancer. Je n’arrivais pas à évoluer en tant que personne. Je sentais comme une flemme en moi, un laisser-aller et un manque de motivation. J’ai déjà fait deux dépressions. Mon état général me désolait mais je n’avais pourtant pas l’impression que ça me poussait vraiment à changer. J’avais plusieurs pbs: d’ordre financier et relationnel.
    J’avais besoin d’aide.
    Donc, après avoir allé chez le médecin, j’ai commencé à prendre des antidépresseurs et notamment du Trazodone 100 mg, et le soir du Zolpidem 10 mg ( somnifère ).
    Après la prise de ces médocs, j’ai commencé à me sentir beaucoup mieux… et je vais continuer le traitement pour m’en sortir définitivement!
    Meilleures salutations!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici