fbpx
Accueil Climat Une tempête de sable paralyse l’Irak

Une tempête de sable paralyse l’Irak

0
154
Une tempête de sable paralyse l'Irak
Canva

L’Irak est en train de subir une tempête de sable sans précédent. Le pays a pris la décision de fermer les bâtiments publics ainsi que les aéroports ce lundi 30 mai. Plus de 1 000 personnes ont d’ores et déjà été hospitalisées suite à des problèmes respiratoires. La situation devient inquiétante.

Les tempêtes de sable

Il est fréquent de voir l’Irak subir des tempêtes de sable. Cependant, c’est la seconde très forte tempête en seulement une semaine. Le phénomène devient de plus en plus régulier, et c’est un signe de changement climatique qui inquiète particulièrement les experts. Il faut savoir que la capitale du pays Bagdad est actuellement enveloppée d’un nuage de poussière très épais.

Les tempêtes de sable sont de plus en plus violentes, et surtout, elles durent. Malheureusement, ce phénomène climatique paralyse tout le pays. Pour protéger les populations, le Premier ministre irakien, Mustafa al-Kadhimi, a ordonné l’arrêt de tout travail dans les institutions publiques. Seuls les services de santé et de sécurité continuent à travailler.

Un phénomène inquiétant

Depuis environ deux mois, on comptabilise deux tempêtes de sable par semaine. C’est une situation sans précédent et particulièrement alarmante. Les météorologues affirment que l’Irak est classé actuellement parmi les cinq pays les plus menacés par le changement climatique.

En effet, d’après ces prévisions, l’Irak pourrait enregistrer 272 jours de tempêtes de sable par an, et 300 jours d’ici 2050. Ce qui est tout simplement invivable pour les populations. Non seulement les habitants ne peuvent plus travailler, mais en plus, de nombreux problèmes respiratoires se développent. D’ailleurs, de plus en plus d’Irakiens songent à quitter leur pays à cause du changement climatique. Il s’agit d’une terrible réalité, et la situation ne va malheureusement pas s’arranger…

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici