Les rhinocéros blancs ont été transférés au Rwanda dans le cadre d’un programme de sauvegarde. En effet, cette espèce est menacée, et trente spécimens ont été transportés en Boeing 747 pour finir leur vie paisiblement au sein du parc national de l’Akagera. Le coût de l’opération s’est élevé à plus d’un million de dollars.

Un transfert important pour l’espèce animale

Il était indispensable d’agir pour la sauvegarde du rhinocéros blanc. En effet, il faut savoir que l’habitat naturel de cet animal qui peut peser jusqu’à deux tonnes est l’Afrique australe, dont l’Afrique du Sud, la Namibie et le Zimbabwe. Malheureusement, ils sont victimes de braconnage.

Selon la WWF, il ne reste que 20 000 rhinocéros blancs dans le monde à l’heure actuelle. Il est donc considéré comme quasi-menacé par l’UICN, c’est-à-dire l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Ce transfert va permettre de les soustraire au braconnage et de les protéger plus efficacement.

Un projet très coûteux

Le transfert des trente rhinocéros blancs a été très compliqué puisqu’il a fallu deux jours pour les transporter en avion, le voyage étant de 3400 kilomètres ? L’objectif était bien évidemment de tout mettre en œuvre pour que les animaux arrivent en bonne santé.

L’opération a coûté environ 1 million de dollars et 80 personnes ont participé à ce transfert. Les animaux sont tout d’abord répartis dans deux groupes au sein d’enclos grands comme un stade de football, puis ils seront ensuite relâchés dans un environnement naturel. Ils resteront évidemment sous surveillance afin de prendre en compte leur besoin et de vérifier leur état de santé. Ces rhinocéros blancs devraient donc évoluer sereinement à partir de maintenant. Bravo !

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici