fbpx
Accueil Biodiversité La population de rhinocéros blancs a augmenté de 35 000% en 100...

La population de rhinocéros blancs a augmenté de 35 000% en 100 ans

0
714
Un troupeau de rhinocéros blancs - Crédits photo : Wikimedia Commons

Chassé pour sa corne et sa peau recherchés par des collectionneurs ou des amateurs d’objets anciens et aux vertus supposées, le rhinocéros blanc était un animal en voie d’extinction. En à peine 100 ans, sa population a considérablement augmenté. Pour atteindre les 34 000 rhinocéros blancs. Soit une hausse de 35 000 % qui rappelle assez celle des baleines à bosses. Une hausse spectaculaire qui comme vous l’avez deviné n’est malheureusement pas bon signe pour la population de rhinocéros blancs.

Une remontada de la population de rhinocéros blancs

Alors qu’on ne comptait plus qu’une cinquantaine de rhinocéros blancs dans le monde au début du 19ème siècle, majoritairement dans les pays du sud, la population de cet animal sauvage a désormais atteint les 34 000 bêtes aujourd’hui.

Un rhinocéros blanc – Crédits photo : Wikimedia Commons

Comment expliquer une telle diminution initiale de la population de rhinocéros blancs ? Tout simplement du fait du braconnage. En effet, la corne du rhinocéros blanc est prisée par nombre de catégories de personnes. Notamment les médecins traditionnels en Asie. Particulièrement en Chine et au Vietnam qui lui attribuent des pouvoirs de guérison assez mystiques. De même que les collectionneurs, désireux d’accrocher dans leur salon leur trophée de chasse.

Pour rappel, la corne de l’animal est riche en kératine. Une protéine qui peut être utilisée pour faire pousser des cheveux.

Et l’Homme sauva le rhinocéros blanc

C’est en effet grâce à l’action de l’Homme que les rhinocéros blancs ont été sauvés de l’extinction. Comme l’explique Tumelo Matjekane, chef de ce projet a la Peace Parks Fondation au micro de CNN (Etats-Unis) « il fut un temps où tout le monde pensait que le rhinocéros ne survivrait pas à cause du braconnage ».

Un troupeau de rhinocéros blancs – Crédits photo : Wikimedia Commons

A la tête du projet, il s’assure surtout de la survie de son petit trésor dans la réserve naturelle d’Hluhluwe-Imfolozi, située en Afrique du Sud. Un imposant dispositif a permis de s’assurer qu’aucun rhinocéros blanc ne périsse plus du fait du braconnage. Notamment des caméras de surveillances dans les 96 000 hectares.

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici