fbpx
Accueil Développement durable Le tourisme spatial est-il nocif pour l’environnement ?

Le tourisme spatial est-il nocif pour l’environnement ?

0
343
Le tourisme spatial est-il nocif pour l'environnement
Canva

Vous avez déjà entendu parler du tourisme spatial. C’est un projet de grande ampleur qui fascine à l’être humain. On parle notamment de vol privé, et d’avènement du tourisme spatial. Mais ce tourisme pas tout à fait comme les autres, principalement initié par Jeff Bezos et Richard Branson, va-t-il engendrer de la pollution ?

Le tourisme spatial

Le tourisme spatial passionne les foules. Et pour cause, puisqu’il serait prochainement possible d’aller visiter l’espace. Voir la terre de l’espace et vivre l’expérience de l’apesanteur seront des expériences incroyables. Cependant, une question se pose et certaines associations de sauvegarde pour l’environnement pointent du doigt le problème de l’empreinte carbone de cette activité.

Il faut dire que le tourisme spatial est d’actualité. Le 11 juillet dernier, Richard Branson s’est envolé pour quelques minutes à la frontière de l’espace. Et mardi prochain, Jeff Bezos ira visiter le grand espace avec sa capsule. Ce sont des vols privés qui constituent un tournant dans l’avènement du tourisme spatial. Mais les conséquences sur l’environnement sont importantes.

Un sujet environnemental

C’est le patron de l’agence spatiale française qui est sorti du silence. Selon lui, le tourisme spatial engendre un véritable sujet environnemental. L’activité spatiale va en effet accroître les émissions de CO2. Et ce n’est pas forcément le bon moment puisque nous le savons, les émissions de CO2 ne cessent d’augmenter, engendrant le réchauffement climatique.

Les défenseurs du tourisme spatial avancent d’autres arguments. En effet, selon eux, les véhicules spatiaux utilisent un mélange d’hydrogène et d’oxygène ce qui est moins polluant. Toutefois, selon un expert, il faudrait compter 4,5 tonnes de CO2 par passager pour envisager un vol spatial. Autant vous dire que c’est deux fois les émissions individuelles annuelles…

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici