fbpx
Accueil Biodiversité Des physalies mortelles retrouvées sur des plages de la Manche

Des physalies mortelles retrouvées sur des plages de la Manche

0
816
Des physalies mortelles retrouvées sur des plages de la Manche
Facebook - La Hague

La municipalité de la Hague a décidé de publier un message d’alerte sur Facebook pour informer ses habitants. En effet, des physalies ont été découvertes sur la plage de la petite commune située aux abords de la Manche. Or, ces êtres vivants ressemblant à des méduses sont extrêmement dangereux, et peuvent même causer la mort d’un être humain qui y serait allergique… La vigilance est de mise.

Des spécimens rares

Les physalies sont relativement fréquentes en zone tropicale. En revanche, vers la Manche, c’est extrêmement surprenant. Et pourtant, près de vingt physalies ont été trouvées échouées sur la plage de la Hague. Or, il faut savoir qu’elles sont extrêmement dangereuses. Un garde-littoral a d’ailleurs expliqué qu’il ne fallait surtout pas les toucher.

On apprend en effet que les physalies sont surnommées les vessies de mer. Si un homme, une femme ou un enfant pose le pied dessus, la douleur est incroyable et immédiate. La victime peut ressentir des gênes respiratoires et cardiaques. Et en cas d’allergie, elle peut décéder très rapidement, avant même l’arrivée des secours. Il ne faut donc surtout pas s’en approcher.

Un message d’alerte

Voilà pourquoi la municipalité de la Hague a décidé d’alerter les habitants en publiant un message sur Facebook qui dit la chose suivante : « Si vous constatez la présence de physalies sur les côtes de la Hague, surtout ne les touchez pas et tenez vos chiens en laisse. » Même si les physalies sont mortes et desséchées, elles restent très venimeuses, et ce durant plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Il faut donc faire très attention et ne pas s’en approcher. Voilà pourquoi ceux qui se situent dans ce secteur, près de la Hague vers la Manche, doivent faire preuve de prudence lors de leurs promenades sur la plage. Le phénomène est actuellement pris très au sérieux par les autorités locales…

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici