fbpx
Accueil Biodiversité Droits des animaux Les exportations de tigres depuis l’Union Européenne au cœur d’une polémique

Les exportations de tigres depuis l’Union Européenne au cœur d’une polémique

0
194
Les exportations de tigres depuis l'Union Européenne au cœur d'une polémique
Canva

Un groupement d’ONG a décidé de sortir du silence pour dénoncer les exportations de tigres qui sont nés en captivité au sein de l’Union Européenne. La WWF et l’ING britannique Traffic ont publié un rapport choc se basant notamment sur des données chiffrées. Malheureusement, la situation est loin d’être optimale pour les animaux qui sont pourtant protégés dans de nombreux pays dans le monde.

Un rapport important pour les tigres

Le rapport de la WWF et de Traffic est particulièrement intéressant. Il se base sur la demande illégale pour les tigres qui sont nés en captivité dans des pays membres de l’Union Européenne. Le rapport est également attentif aux chiffres de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. Cette dernière autorise l’élevage en captivité ainsi que le commerce de certaines espèces animales, mais la réglementation est très stricte.

On apprend que durant les cinq dernières années, 103 tigres ont été exportés, et 84 tigres ont réintégrés l’Union Européenne. Il faut savoir que ces exportations ont toutes été autorisée pour des raisons zoologiques ou commerciales. Le problème, c’est que les exportations concernant des pays comme la Chine, le Vietnam ou encore la Thaïlande, et alimentent ainsi le commerce illégal.

La réglementation internationale

Lorsque l’Union Européenne importe un tigre, elle peut stimuler sans le savoir le braconnage des tigres sauvages. Les ONG demandent donc aux pays membres d’interdire formellement le commerce avec des pays tiers. Elles demandent également de mettre en place une traçabilité des animaux pour vérifier d’où proviennent réellement les tigres et où finissent ceux qui sont nés au sein de l’Union Européenne.

C’est l’une des premières fois que des associations pointent du doigt le sort des tigres qui vivent sur le sol de l’Union Européenne, ou qui naissent sur ce dernier. Il est en effet intéressant de se pencher sur la question, puisque la population sauvage des tigres diminue chaque année…

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici