fbpx
Accueil Pollution Pollution de l'air La production d’électricité par les centrales à charbon a diminué

La production d’électricité par les centrales à charbon a diminué

0
142
La production d’électricité par les centrales à charbon a diminué
Canva

L’année 2020 est bien particulière en tout point, et ce n’est pas la meilleure de celle qu’on a vécu jusqu’alors, c’est une certitude. Mais il y a toutefois de jolies nouvelles, comme le fait que pour la première fois, la production d’électricité par les centrales à charbon a reculé au premier semestre 2020. C’est le site britannique Carbon Brief qui est à l’origine de cette étude.

Une bonne nouvelle

Pour la toute première fois depuis très longtemps, la période du 1er janvier au 30 juin 2020 a marqué un net recul de l’utilisation du charbon dans le monde. En effet, les conclusions de l’étude de Carbon Brief se basent sur les chiffres du Global Coal Plant Tracker de l’ONG américaine Global Energy Monitor (GEM).

Après une augmentation continue durant plus de vingt ans, c’est une baisse qui est enfin observée. Cette diminution est liée à la fermeture de nombreux sites dans le monde. La capacité de production mondiale est ainsi passée de 2,9 GW, à 2.047 GW en quelques mois. Cependant, cette baisse s’explique également par la baisse de la demande en électricité à cause de la pandémie de Covid-19. Le confinement a en effet été très bénéfique pour la Planète, en voici encore une fois la preuve.

Une diminution ponctuelle ?

Malheureusement, on trouve également le développement de nouvelles centrales thermiques, notamment en Chine. Les retraits se situent en Europe principalement. Mais en Chine, al situation est bien plus compliquée. D’ailleurs, il semble que le pays ait même l’intention d’accélérer la production de charbon, dans le but de relancer son économie dans les années à venir.

Car en 2019, le charbon représentait 57.7 % du bilan énergétique du pays. La consommation énergétique étant en progression, celle du charbon l’est également. La baisse observée durant les six premiers mois de cette année ne serait donc malheureusement pas durable… A suivre…

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici