fbpx

    Pérou : une rivière retrouve ses eaux cristallines grâce au confinement

    0
    221
    Pérou : une rivière retrouve ses eaux cristallines grâce au confinement
    Twitter - mnbvcxzlkq

    Les images semblent incroyables et sorties tout droit d’un logiciel de retouche photo. Et pourtant, c’est bel et bien la réalité ! En effet, depuis la mise en quarantaine du Pérou, la pollution a diminué de manière impressionnante. Les cours d’eau retrouvent déjà une couleur normale et naturelle.

    La baisse de la pollution

    Le Pérou n’échappe pas à la pandémie de Covid-19. En effet, près de 18 000 personnes ont été touchées, et près de 500 patients sont morts de la maladie. De ce fait, le pays a décidé de mettre la population en quarantaine. Or, le confinement a permis une diminution impressionnante de la pollution des cours d’eau. L’absence de l’activité humaine permet à la nature de souffler.

    Les résultats sont très rapides et observables facilement, notamment pour la rivière Rímac qui retrouve des eaux cristallines. Les déchets ne sont plus rejetés dans l’eau ! La rivière alimente 80 % de la capitale du Pérou, Lima. Elle est terriblement touchée par le déversement des déchets dans l’eau. Actuellement le nombre d’ordures jetés dans l’eau est passé de 10 tonnes à moins d’une tonne, soit une diminution de 90 %…

    Une différence impressionnante

    L’Autorité Nationale de l’Eau du Pérou n’en revient toujours pas et a tenu à publier quelques photos pour que les populations se rendent compte de la différence. Voici ce qu’on a pu lire : « L’état d’urgence a permis d’observer l’impact de l’action humaine sur l’eau. Par conséquent, il est important que nous prenions conscience que l’eau de nos rivières est destinée à la consommation humaine et agricole, donc elle ne devrait pas être une zone de déversement de déchets » Et la couleur de l’eau n’est pas le seul point positif.

    En effet, de nombreux animaux ont pu être observés sur les plages du Pérou, comme des dauphins, des oiseaux ou encore des tortues. Ces animaux n’étaient plus vus sur les plages depuis de nombreuses années. Aucun doute donc, le confinement de la population péruvienne a du bon…

    Source :

    Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici