fbpx
Accueil Biodiversité La nature reprend ses droits dans les calanques marseillaises

La nature reprend ses droits dans les calanques marseillaises

0
285
La nature reprend ses droits dans les calanques marseillaises
Twitter - ParcCalanques

Le confinement a du bon… du moins pour la nature. En effet, nous avons pu observer la réduction de la pollution de l’air, le retour de certains animaux… et cette fois c’est à Marseille que nous nous intéressons. En effet, les calanques sont désertées par les êtres humains, et la nature reprend peu à peu ses droits. C’est impressionnant !

Un retour rapide de la nature

C’est impressionnant de constater à quel point la nature reprend vite ses droits lorsque l’homme est confiné. Les espèces sauvages qui sont constamment dérangées par la présence de l’humain sont de retour. Alors que la pandémie de Covid-19 fait rage, la nature se porte bien mieux que d’habitude en ce début de mois d’avril. Le parc national des calanques de Marseille est fermé à cause du confinement, et les observations sont surprenantes.

En effet, on constate sur le compte Twitter du Parc des calanques marseillais que les fous de Bassan, les cormorans et même les grands dauphins reviennent en force peupler le parc. Ils ont retrouvé une vie calme. On entend les oiseaux chanter. Les animaux sont totalement libres de circuler, et les comportements changent très rapidement. Ils quittent leurs territoires habituels pour vivre plus largement dans des zones d’habitude vidées d’animaux sauvages.

Une bonne nouvelle pour les animaux

Ce n’est pas seulement la baisse de la pollution qui entre en jeu. En effet, les scientifiques expliquent que le bruit généré par les activités humaines perturbe les oiseaux et les animaux en règle générale. Avec le confinement, le niveau sonore a considérablement diminué, ce qui est positif pour la biodiversité. C’est tout simplement un retour à la vie normale pour les animaux qui sont dépollués de la présence humaine.

Aucun doute, la nature reprend très vite ses droits. Au bout de seulement trois semaines de confinement, les oiseaux, les poissons, les mammifères… retrouvent une vie de liberté et sans stress. Ce qui prouve bel et bien que l’homme fait plus de mal que de bien aux animaux… Mais ça, nous le savions déjà…

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici