fbpx
Accueil Climat Réchauffement Climatique Après le confinement, il ne faut pas oublier la crise climatique

Après le confinement, il ne faut pas oublier la crise climatique

0
158
Après le confinement, il ne faut pas oublier la crise climatique
Canva

Plusieurs associations environnementales comme l’ONG WWF notamment, appellent à la vigilance. En effet, plusieurs pays commencent à imaginer la sortie du confinement et donc la relance économique. Mais il ne faudrait pas que toutes ces mesures viennent finalement aggraver la crise climatique qui se joue sur Terre depuis déjà plusieurs années.

Une situation compliquée

La France ainsi que le reste du monde imaginent d’ores et déjà l’après confinement. C’est le temps qui vendra lorsque la crise sanitaire liée au Coronavirus sera gérée. Ce sera bien évidemment le temps de la relance économique. Mais il faudra faire attention à ce que cette reprise économique n’aggrave par la crise climatique.

En effet, actuellement, la Planète se repose. Toutes les activités humaines sont à l’arrêt, et la pollution de l’air diminue un peu partout dans le monde. Ce qui est une bonne nouvelle bien évidemment. Mais que va-t-il se passer au moment de la reprise des activités ? Est-ce que le bien-être de notre planète sera réellement pris en compte ? Il faut impérativement y songer dès maintenant !

Une urgence sanitaire et environnementale

Si actuellement l’urgence est avant tout sanitaire, il ne faut pas oublier qu’il y a également une urgence climatique qui se joue. L’environnement ne doit pas être relégué au second plan sous prétexte de la reprise économique qui interviendra fatalement après le confinement. Il faudrait donc tenter de mettre au point des propositions communes qui permettraient de gérer la triple crise sanitaire, social et économique.

Selon la WWF, la crise que nous traversons actuellement est en grande partie liée à la maltraitance de la nature et aux modes de consommation de l’être humain. Il serait utile de réfléchir à tout cela avant de repartir sur une base néfaste pour l’environnement et donc pour l’homme. A méditer…

Source :

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici