Les Antilles aussi souffrent de la pollution de l’air. Eh oui, les cocotiers et les eaux turquoise n’empêchent pas la Martinique ou encore la Guadeloupe d’être actuellement en alerte rouge aux particules fines, depuis lundi. La qualité de l’air est catastrophique, et notamment liée à un passage de brumes de sables sur cette région du globe.

Une forte pollution de l’air

La Préfecture de la Guadeloupe est rapidement sortie du silence pour expliquer la situation : « La concentration en particules fines PM10 [catégorie de particules dont le diamètre est inférieur à 10 micromètres] dans l’air a dépassé les 80 μg/m3 en moyenne sur 24h, valeur correspondant au seuil réglementaire d’alerte. »

Actuellement, on constate un passage de brumes de sables sur l’archipel guadeloupéen, ce qui est à l’origine de ce pic de pollution. Cependant, il faut savoir que les Antilles sont fortement polluées à cause notamment des moyens de transport qui ne sont pas toujours aux normes, ou encore des activités industrielles. Ce sable provient des déserts africains et plus particulièrement du désert du Sahara.

Un phénomène naturel mais polluant

Le phénomène est naturel et se produit généralement en mai et en juin. Malheureusement, il se renforce chaque année à cause du réchauffement climatique. Il provoque des picotements au niveau dans les yeux, ou encore une gêne respiratoire. L’alerte rouge a été déclenchée, et a des conséquences sur la vie quotidienne des habitants.

Ainsi, les activités physiques sont interdites, et les habitants doivent limiter au maximum leurs déplacements en voiture. Ils ont également l’interdiction d’utiliser des barbecues. Les femmes enceintes doivent être particulièrement vigilantes, car les brumes de sable augmentent le risque de prématurité. Pour l’instant, l’alerte rouge est maintenue en Martinique et en Guadeloupe… Normalement, d’après les experts, la situation devrait sensiblement s’améliorer dans les jours à venir. Affaire à suivre…

Source :

20 Minutes

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici