fbpx

    Leonardo DiCaprio répond aux accusations selon lesquelles il a collaboré aux incendies en Amazonie

    0
    55
    Facebook - Leonardo DiCaprio

    On sait combien l’acteur américain Leonardo DiCaprio est engagé dans la sauvegarde de l’environnement. Il est donc facile de comprendre combien les accusations du président brésilien ont pu l’agacer. Ce dernier affirme que l’acteur a collaboré aux incendies en Amazonie. Bien évidemment, il est rapidement sorti du silence.

    Une accusation grave

    Le président d’extrême droite brésilien Jair Bolsonaro a tout simplement accusé Leonardo DiCaprio de soutenir des organisations ayant provoqué les incendies en Amazonie. Il semblerait que l’acteur ait financé des organisations qui ont, selon les forces de police du Brésil, été à l’origine de certains incendies. Ces accusations étaient très graves. Mais Leonardo DiCaprio a rapidement nié !

    En effet, Leonardo DiCaprio, âgé de 45 ans, est un fervent défenseur de l’environnement. Il s’est exprimé dans la presse brésilienne ce samedi 30 novembre et a déclaré : « Bien qu’elles méritent certainement d’être soutenues, nous n’avons pas financé les organisations qui sont dénoncées actuellement » Leonardo DiCaprio faisait notamment référence à la Brigade des incendies Alter do Chão qui aurait participé à ouvrir des foyers d’incendie dans la forêt.

    Des dons annoncés

    Leonardo DiCaprio a donné 500 000 dollars à la brigade. Or, quatre volontaires appartenant à la brigade ont été arrêtés pour avoir mis le feu à la forêt amazonienne. Il n’en fallait pas davantage pour que le Président du Brésil accuse l’acteur d’avoir collaboré aux incendies qui ont anéanti l’équivalent de 1.600 terrains de football.

    Leonardo DiCaprio ne semble absolument pas dérangé par ces accusations et a tout simplement démenti. Il a tenu à ajouter la chose suivante : « L’avenir de ces écosystèmes irremplaçables est en danger et je m’enorgueillis de faire partie des groupes qui les protègent. » Selon lui, ces accusations sont tout simplement infondées et les preuves seraient en outre inexistantes. Alors qui faut-il croire ? Affaire à suivre…

    Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


    AUCUN COMMENTAIRE

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici