L’Amazonie vit une des périodes les plus sombres de son histoire. En effet, l’incendie qui a ravagé une grande partie de la forêt côté Brésil n’a pas seulement vu des arbres partir en fumée. Ce sont 2.3 millions d’animaux qui seraient morts pour l’instant…

Une catastrophe historique

L’Amazonie est partie en fumée. On sait maintenant que ce sont 4 millions d’hectares qui ont brûlé, et malheureusement, ce n’est toujours pas fini. Mais peu sont ceux à avoir abordé le sujet des animaux. Car ils sont très nombreux à vivre dans ces espaces souvent protégés. Or, le chiffre vient tout juste d’être publié et il fait froid dans le dos.

En effet, ce ne serait pas moins de 2.3 millions d’animaux qui auraient été tués dans les incendies de l’Amazonie. Outre les pertes incroyables pour la Terre et les conséquences sur le réchauffement climatiques, ce sont les animaux les premières victimes de ces feux impossibles à maîtriser. Une vaste partie de la faune et de la flore sont réduites en cendre.

Des chiffres impressionnants

Sandra Quiroga, professeure d’université a été interrogée à ce sujet et a déclaré : « Nous avons consulté les biologistes de Chiquitania et nous avons dépassé l’estimation de plus de 2,3 millions d’animaux disparus dans de nombreuses aires protégées. » On parle de fourmiliers, de blaireaux, de pumas, de lézards, de jaguars, de lamas, de tortues, d’ocelots ou encore de rongeurs et d’animaux aquatiques.

Malheureusement, ce n’est pas fini. La sauvegarde et la préservation du poumon de la Planète est actuellement en péril. L’incendie continue à sévir et fait chaque jour de nouvelles victimes, tant au niveau de la faune que de la flore. Comment faire pour stopper le carnage ? Actuellement, personne ne semble avoir de réelle solution à proposer… Tellement triste…

Source :

France Info

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici