Bei Bei, le panda si célèbre du zoo national de Washington, est sur le point de quitter les Etats-Unis pour retrouver la Chine. Eh oui, les pandas sont prêtés par les autorités chinoises mais ils finissent toujours par rentrer dans leur pays d’origine. C’est le deal qui a été mis en place depuis quelques années.

Un accord international

Dans les années 1970, Pékin a décidé d’offrir des pandas à d’autres pays. Mais finalement, il y a quelques années, la Chine a changé l’accord international. Aujourd’hui, ce ne sont plus des dons mais des prêts. Voyez cela comme de la location… En effet, les pandas appartiennent toujours à la Chine et finissent par rentrer chez eux.

C’est le cas de Bei Bei qui était la star du zoo de Washington. Comme convenu, à l’âge de 4 ans, il devait quitter les Etats-Unis pour retrouver la Chine. Hier, mardi 20 novembre, il a donc été récupéré par les autorités chinoises. Il était devenu une véritable mascotte en 2015 lorsque Michelle Obama et la Première Dame chinoise Peng Liyuan avaient choisi son prénom ensemble.

Un programme étroitement contrôlé

Il faut savoir que le programme de reproduction des pandas est sous étroite surveillance. En effet, l’espèce animale est encore considérée comme vulnérable, et c’est pour cette raison que la Chine surveille de près tout ce qui concerne les pandas. On avait d’ailleurs pu observer cette surveillance invasive lors de la naissance du panda en France.

Bei Bei va donc prendre l’avion pour un long trajet qui durera 16 heures. Il sera accompagné d’un vétérinaire chinois et de sa gardienne qui est à ses côtés depuis sa naissance. Ces derniers auront à leur disposition environ trente kilos de bambou, des pommes, des poires et des patates douces. Quelques biscuits ont également été prévus pour faire plaisir à Bei Bei.

Eh oui, la Chine prend très à cœur la surveillance de ses pandas. Bon retour Bei Bei !

Source :

20 Minutes

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici