Accueil Biodiversité Le gardien de l’Amazonie a été froidement assassiné

Le gardien de l’Amazonie a été froidement assassiné

Facebook - unify

Paulo Paulino était l’un des responsables des Gardiens de la forêt, une ONG engagée dans la lutte pour la sauvegarde de la forêt amazonienne. L’homme âgé de 26 ans a malheureusement été assassiné. Les autorités ont fait savoir que ce crime ne resterait pas impuni et qu’une enquête était d’ores et déjà en cours pour retrouver les coupables.

Une terrible perte

Paulo Paulino était un militant activiste très célèbre au Brésil. Il était responsable de l’ONG créée par les Amérindiens pour lutter contre les bûcherons illégaux et ainsi tenter de sauvegarder les terres ancestrales. Malheureusement, il a été assassiné par des trafiquants de bois le 1er novembre, dans la région d’Arariboia, située dans l’État de Maranhao au nord-est du pays.

L’organisation Gardiens de la forêt permet de protéger un territoire de 413 000 hectares habité par 6 000 indiens de la tribu des Guajajara. L’homme luttait contre la déforestation et était soutenu par des milliers de personnes qui saluaient ses initiatives. Cependant, son combat était très dangereux et il avait plusieurs fois échappé à la mort.

Encore un meurtre

Paulo Paulino est le cinquième activiste à être tué en trois ans. Il a été victime d’une embuscade et a été assassiné d’une belle dans la tête. Il était avec un autre gardien qui a été blessé pendant le drame. D’après son témoignage, ils ont été encerclés et Paulo a été froidement assassiné. Le ministre de la Justice Serio Moro est rapidement sorti du silence pour annoncer que les criminels seraient poursuivis.

La situation est sous tension en Amazonie, et les autorités ne font malheureusement rien pour arranger ou apaiser les choses. Il est temps de faire cesser ces actes odieux qui ne font que détruire le poumon de la Planète et nuire aux populations qui vivent là-bas depuis la nuit des temps. Pensée à Paulo Paulino et merci pour son combat.

Source :

20 Minutes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here