On sait à quel point l’alimentation est crucial, notamment pour les plus petits. Or, une enquête vient de révéler des dysfonctionnements importants dans la chaîne de production de restauration collective numéro une en France. Des informations qui font froid dans le dos…

Une enquête exclusive

Le géant français de la restauration collective est dans la tourmente. En effet, ce dernier est une multinationale qui domine depuis 1991 tout le marché des hôpitaux, des prisons, des EHPAD ou encore des écoles et des crèches. Bref, ce groupe fait manger une bonne partie de la population française. Et malheureusement, il y a de graves soucis

Une enquête très poussée a été menée, et malheureusement, les résultats de cette dernière ne sont pas concluants. On apprend en effet que la société Elior ne fournit pas des repas de qualité. Il y aurait de graves défaillances dans la préparation de la nourriture. On aurait notamment retrouvé du plastique, des bouts d’os et même des vis dans certains plats…

Des corps étrangers

Tout a commencé il y a un an, le 17 octobre 2018, lorsqu’un établissement francilien s’est plaint des services de cette société. La crèche Babilou de Bagnolet a tiré la sonnette d’alarme après avoir découvert une vis dans la purée d’un bébé. Ce dernier aurait pu l’avaler si la professionnelle n’était pas intervenue à temps ! Un drame a donc été évité de justesse.

Malheureusement, il ne s’agit pas d’un cas isolé. En janvier 2019, une autre crèche située à Suresnes découvre un os d’environ un centimètre, dur et pointu, dans l’assiette d’un enfant. Ce deuxième cas avéré a conduit à mener l’enquête, et le groupe semble ne pas respecter la chaîne alimentaire. Pour produire en très grande quantité, le groupe choisit de faire des économies et ne vérifie pas tout de manière optimale.

On se demande ainsi ce que nous mangeons… et ce que nos enfants mangent lorsqu’ils sont à la cantine ou à la crèche. L’affaire ne s’arrêtera pas là, fort heureusement.

Source :

France Info

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici