On sait que le plastique est une véritable catastrophe, notamment pour les océans. Cette anecdote d’un petit poulpe qui vit dans un gobelet en plastique fait le buzz et est hautement symbolique. Elle prouve que les animaux marins souffrent terriblement de ces déchets qui envahissent les océans. Et ce n’est qu’un exemple parmi des millions d’autres…

Le plastique est partout

On parle d’un océan de plastique… Eh oui, 10 % du plastique produit chaque année se retrouve dans les océans du monde entier. Et malheureusement, il ne reste pas en surface. En effet, il s’enfonce, indéniablement, dans les profondeurs. Les espèces marines vivent alors avec le plastique, et s’en accommodent comme elles le peuvent. Malheureusement, certains animaux en meurent…

Pall Sigurdsson est passionné par les fonds marins, et adore filmer ses plongées. Son objectif est de montrer la beauté des fonds marins, mais aussi ce que l’homme en fait et combien il peut le détruire. Dernièrement, une petite tortue est décédée après avoir ingéré 104 morceaux de plastique. Cette fois, c’est un bébé poulpe qui est au centre de ce fait-divers pas tout à fait comme les autres. En effet, il a choisi de vivre dans un gobelet en plastique.

Un bébé poulpe chanceux

C’est lors d’un séjour en Indonésie que le plongeur a découvert le petit poulpe : « le poulpe aux tentacules souples ne savait pas que ce verre en plastique n’offrait pratiquement aucune protection, et dans un environnement concurrentiel comme l’océan, ce verre était une condamnation à mort. » Le plongeur a alors décidé de l’aider, en lui offrant un coquillage pour remplacer le verre en plastique.

Il aura fallu plusieurs tentatives pour que le bébé poulpe finisse par accepter de changer d’abri. Fort heureusement, il a fini par abandonner le gobelet en plastique, ce qui aura assuré sa survie. Mais bien évidemment, ce n’est qu’un exemple qui illustre la catastrophe qui se joue actuellement au fond des océans. Cette vidéo très touchante et hautement symbolique doit être partagée au plus grand nombre.

Ne ratez pas l'actualité du monde de demain grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici