Accueil Pollution Cette tortue a ingéré 104 morceaux de plastique avant de mourir

Cette tortue a ingéré 104 morceaux de plastique avant de mourir

Facebook - Gumbo Limbo Nature Center

Encore une preuve que le plastique est dévastateur non seulement pour la Planète mais aussi pour les animaux. C’est en Floride que ce fait s’est déroulé, une jeune tortue étant décédée avec avoir ingéré plus de cent morceaux de plastiques. Les conséquences ont été dramatiques pour l’animal qui est devenu un véritable symbole.

Une pollution catastrophique

On le sait, les déchets plastiques sont une véritable catastrophe environnementale. Les animaux marins notamment en sont les premières victimes car tout leur écosystème est dégradé. Le dernier exemple est donc celui de ce bébé tortue, décédé dans de tristes circonstances en Floride aux Etats-Unis.

Lorsque les autorités ont récupéré la petite tortue, elles ont décidé de la confier à un laboratoire pour la faire autopsier. Car il y a malheureusement de moins en moins de tortues dans cette région du monde. L’examen médical a révélé une terrible vérité. La petite tortue avait ingéré 104 morceaux de plastiques. L’animal est pourtant petit car il tient dans la paume de la main.

De trop nombreux décès

Malheureusement, cette tortue n’est qu’un triste exemple parmi une multitude. Il faut savoir que le plastique et notamment le micro plastique s’accroche dans les algues, et de ce fait, les animaux les mangent. Malheureusement, ce plastique finit par avoir de graves conséquences sur la santé des animaux, même si dans le cas présent, ce n’est pas le plastique qui a tué la tortue.

En effet, la petite tortue n’a pas réussi à rejoindre le rivage après sa naissance et s’est échouée sur une plage. Elle s’est alors nourrie de ce qu’elle trouvait sur la plage, et notamment de plastique. C’est là qu’elle a été découverte. Il faut savoir que les petites tortues se remplissent l’estomac de plastique, et ont ainsi l’impression d’être rassasiées. Elles finissent par mourir de malnutrition. Et ce sort n’est pas réservé qu’aux tortues…

Source :

Le Parisien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here