Accueil Droits des animaux Scandale après la publication de photos d’un safari de chasse

Scandale après la publication de photos d’un safari de chasse

Facebook - Stéphane Binoist

C’est un véritable scandale qui a éclaté il y a quelques jours suite à la publication de photos de chasse par le patron d’une entreprise de bus scolaire basée en Auvergne-Rhône-Alpes. Avec sa famille, il a fait un safari de chasse en Namibie et n’a rien trouvé de mieux que de publier les photos de ses trophées. Tout simplement scandaleux.

Un signalement immédiat

Ce n’est malheureusement pas la première fois que cette famille s’amuse à chasser des animaux sauvages. Ils semblent aimer faire des safaris et tuer des animaux sauvages juste pour le plaisir. Cette famille française, le couple Hervé et Rachel Diaz et leur fille, n’hésitent pas à publier les photos de leurs « trophées » sur les réseaux sociaux.

La famille pose avec le sourire aux côtés des animaux morts pour leur plaisir. On peut ainsi apercevoir un guépard, un singe ou encore un buffle… L’un des commentaires fait d’ailleurs froid dans le dos car l’homme expliqué que le guépard a été tué pour l’offrir comme trophée à son épouse, pour leurs 37 ans de mariage… Il s’en amuse en parlant même de « noces de guépard »…

Une honte

Les photos ont rapidement été signalées puis supprimées. Il faut savoir que ces animaux sauvages sont pour la plupart en voie de disparition, et que les safaris de chasse sont sévèrement condamnés. Malheureusement, la justice française ne fait rien pour l’instant, alors que cette pratique est illégale et immorale. Il faut impérativement faire prendre conscience à ces personnes de la cruauté de leurs actes.

Ces photos choquent énormément les internautes qui sont très nombreux à dénoncer ces pratiques et à s’insurger contre cette famille qui semble tellement fière de ces trophées. Une honte ! D’autant plus que ce n’est pas la première fois que cette famille s’adonne à ce type d’actes et qu’elle publie avec fierté les clichés.

Source :

Lyon Mag

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here